Un pétrolier géré par une société appartenant à un milliardaire israélien attaqué au large d’Oman

Un pétrolier géré par la société internationale Zodiac Maritime, basée à Londres et propriété de l’Israélien Eyal Ofer, a fait l’objet d’une attaque au large d’Oman. Deux membres de l’équipage, de nationalités britannique et roumaine, sont morts.

Le Mercer Street, un navire pétrolier géré par Zodiac Maritime, une société basée à Londres appartenant à l’homme d’affaires israélien Eyal Ofer, a été attaqué au large d’Oman ce 30 juillet. La société de transport maritime a annoncé dans un communiqué que deux membres de l’équipage, un Britannique et un Roumain, étaient décédés dans l’attaque.

D’après la même source, le pétrolier naviguait de Dar es Salaam, en Tanzanie, à Fujaïrah, aux Emirats arabes unis et ce «sans cargaison à bord». 

Zodiac Maritime enquête pour établir les circonstances des faits. Un porte-parole du ministère britannique de la Défense, cité par l’AFP, a fait savoir de son côté que ses quartiers généraux dans la région menaient eux aussi des investigations.

L’entreprise basée à Londres a annoncé un peu plus tard le 30 juillet que l’équipage avait repris le contrôle du navire et qu’il se rendait vers «un lieu sûr» sous escorte navale américaine.

La mer d’Oman, ou mer d’Arabie, est située entre l’Iran et Oman, à la sortie du stratégique détroit d’Ormuz par lequel transite une grande partie du pétrole mondial et où opère une coalition dirigée par les Etats-Unis.

Source à l’adresse RT France

Un pétrolier géré par une société appartenant à un milliardaire israélien attaqué au large d’Oman

Un pétrolier géré par la société internationale Zodiac Maritime, basée à Londres et propriété de l’Israélien Eyal Ofer, a fait l’objet d’une attaque au large d’Oman. Deux membres de l’équipage, de nationalités britannique et roumaine, sont morts.

Le Mercer Street, un navire pétrolier géré par Zodiac Maritime, une société basée à Londres appartenant à l’homme d’affaires israélien Eyal Ofer, a été attaqué au large d’Oman ce 30 juillet. La société de transport maritime a annoncé dans un communiqué que deux membres de l’équipage, un Britannique et un Roumain, étaient décédés dans l’attaque.

D’après la même source, le pétrolier naviguait de Dar es Salaam, en Tanzanie, à Fujaïrah, aux Emirats arabes unis et ce «sans cargaison à bord». 

Zodiac Maritime enquête pour établir les circonstances des faits. Un porte-parole du ministère britannique de la Défense, cité par l’AFP, a fait savoir de son côté que ses quartiers généraux dans la région menaient eux aussi des investigations.

L’entreprise basée à Londres a annoncé un peu plus tard le 30 juillet que l’équipage avait repris le contrôle du navire et qu’il se rendait vers «un lieu sûr» sous escorte navale américaine.

La mer d’Oman, ou mer d’Arabie, est située entre l’Iran et Oman, à la sortie du stratégique détroit d’Ormuz par lequel transite une grande partie du pétrole mondial et où opère une coalition dirigée par les Etats-Unis.

Source à l’adresse RT France