JO de Tokyo : le boxeur français Aliev explose sur le ring après sa disqualification

Le poids lourd français Mourad Aliev a exprimé son exaspération après avoir été disqualifié de la compétition de boxe des Jeux olympiques de Tokyo. Les saignements au visage de son adversaire avaient poussé l’arbitre à interrompre le combat.

Coup de colère sur le ring. Ce 1er août, le boxeur britannique Frazer Clarke a été désigné vainqueur par disqualification du Français Mourad Aliev, dont les coups de tête auraient provoqué des plaies ouvertes aux arcades de son adversaire, selon les délibérations à chaud retranscrites en direct par les commentateurs français.

Le poids lourd français a exprimé son amertume au moment où l’arbitre a mis fin au combat, jugeant que son adversaire n’était plus en mesure de poursuivre l’épreuve du fait de saignements au visage. 

Exaspéré, Mourad Aliev a alors tourné en rond sur le ring, allant jusqu’à faire face à son adversaire pour lui dire : «C’est moi qui ai gagné.»

Ainsi que le rapporte Le Figaro, le poids lourd français est resté assis sur le bord du ring quelques minutes après la décision, afin de contester la décision de l’arbitre. Quelques minutes plus tard, il s’est indigné devant les caméras de la télévision publique.

«Ils reconnaissent qu’ils ont fait une erreur mais ils ne peuvent pas revenir sur leur décision […] C’est un scandale, je suis innocent, j’ai pas les mots […] Je suis vraiment déçu», a déclaré Mourad Aliev.

«Le superviseur de l’organisation atteste qu’il y a eu une erreur d’arbitrage mais explique qu’on ne peut rien faire parce que le règlement stipule qu’on ne peut pas changer la décision», a également déploré son coach John Dovy.

Ainsi que l’a rapporté le jour même L’Equipe, le président de la Fédération française de boxe (FFB) a déposé une réclamation auprès du Tribunal arbitral du sport à la suite de cet épisode.

Source à l’adresse RT France