La police de Hambourg interrompt une soirée échangiste pour non-respect des mesures anti-Covid-19

Leur plaisir a été écourté. La police allemande est intervenue pour mettre fin à une soirée échangiste à Hambourg en Allemagne. Les participants n’y respectaient pas les mesures sanitaires de lutte contre le Covid-19.

La police de Hambourg a mis fin à une fête échangiste, selon plusieurs médias d’Outre-Rhin, dans un immeuble résidentiel où près de 70 participants étaient réunis. En cause, le non-respect des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre le Covid-19 et notamment de… la distanciation sociale. Aucun formulaire permettant de tracer les participants n’avait été rempli non plus.

Selon la police, l’intervention, qui s’est déroulée peu avant minuit, s’est passée dans le calme et tous les participants se sont montrés très «coopératifs». Ils ont été renvoyés chez eux et risquent une amende, tout comme l’organisateur de la soirée. À Hambourg, comme dans une grande partie de l’Allemagne, il est obligatoire de garder le masque et de maintenir les distances lors des rassemblements de plus de dix personnes en intérieur. Il est aussi impératif de présenter un test négatif à l’entrée et l’organisateur doit veiller à ce que les coordonnées des participants soient collectées pour permettre un suivi en cas de contamination. Toutes ces règles n’ont vraisemblablement pas été appliquées lors de la soirée échangiste.

A un moment où la campagne de vaccination ralentit, l’Allemagne s’inquiète d’une quatrième vague de la pandémie, même si la résurgence des infections causées par le très contagieux variant Delta reste plus modérée que chez la plupart de ses voisins. Le 30 juillet, le pays a enregistré 2 454 nouveaux cas en 24 heures et 30 décès, avec un taux d’incidence sur sept jours de 17.

Source à l’adresse RT France