Le joueur du PSG Hakimi sifflé par le public en Israël après avoir clamé son soutien à la Palestine

Au cours d’un match organisé à Tel-Aviv entre Paris et Lille le 1er août, le défenseur parisien Achraf Hakimi a été pris à partie par les spectateurs qui lui reprocheraient son soutien à la Palestine en mai 2021.

Le conflit israélo-palestinien s’est à nouveau invité dans le sport. Au cours du match du Trophée des champions le 1er août entre le Paris Saint-Germain et Lille à Tel-Aviv, en Israël, le défenseur parisien né à Madrid Achraf Hakimi a été hué à chaque prise de balle durant toute la rencontre par les quelque 29 000 spectateurs du Bloomfield Stadium. Des vidéos sur les réseaux montrent notamment une partie des personnes en tribune crier en chœur «fuck you Hakimi» («va te faire f***** Hakimi»).

Ce traitement spécifique de la part du public serait dû à une prise de position en faveur de la Palestine le 10 mai dernier de la part de l’international marocain. En pleine montée de tensions à la suite de l’expulsion de familles palestiniennes d’un quartier de Jérusalem-est (occupée illégalement par l’Etat hébreu), le footballeur, qui était alors sous contrat avec l’Inter Milan, avait relayé sur Twitter le mot-dièse #FreePalestine («Palestine libre»).

Un journaliste d’Amazon Prime, diffuseur du match, a expliqué à la mi-temps que des spectateurs lui avaient confirmé qu’il s’agissait bien de la raison des sifflets.

Après la rencontre, l’entraîneur du PSG Mauricio Pochettino a souligné que son joueur était «resté concentré» malgré les sifflets. «Oui on a parlé de ça, du fait qu’il devait rester concentré sur le match et c’est ce qu’il a fait. Il est resté concentré, sa performance a été bonne», a expliqué le technicien argentin en conférence de presse, sans aborder les raisons de ce traitement par le public israélien.

En dépit du contexte et malgré la défaite de son équipe 1-0 face à Lille, le défenseur marocain a été le meilleur Parisien, réalisant de nombreuses percées et débordements sur le flanc droit, où il a été qualifié de «très remuant» par le quotidien spécialisé L’Equipe.

Source à l’adresse RT France