Les secteurs gaziers et pétroliers russes profitent de la hausse des cours mondiaux

Les différentes sociétés pétrolières russe et le géant du secteur gazier Gazprom voient leurs recettes à l’exportation gonfler sous l’effet de la hausse des cours. Même si en volume les ventes de pétrole ont baissé.

Les revenus des ventes de pétrole brut russe à l’étranger ont augmenté de 21,5% au cours des six premiers mois de 2021 par rapport à la même période l’année dernière, selon les données révélées par le Service fédéral des douanes russe. En valeur, le pays a exporté pour 47,63 milliards de dollars (39,75 milliards d’euros) de brut mais cette hausse s’explique surtout par la remontée des cours du brut au-delà de 70 dollars le baril depuis le début de l’année.

En effet, en volume, les exportations de pétrole ont totalisé 88,2 millions de tonnes, marquant une baisse de près de 12% par rapport au 1er semestre 2020. Cette baisse est en partie liée aux réductions de production décidées l’an passé pour soutenir les cours avec l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans le format OPEP + associant la Russie.

En juin, les exportations de brut russe ont augmenté en volume de 11,5% par rapport au mois précédent, atteignant 22,65 millions de tonnes, pour une valeur de 10,9 milliards de dollars, en hausse de 22,9 % par rapport au mois précédent.

Les recettes du géant énergétique russe Gazprom ont, elles, connu une énorme augmentation de 73% de janvier à juin 2021 par rapport à la même période il y a un an, selon le Service fédéral des douanes russe. En valeur, elles ont atteint 20,01 milliards de dollars, pour un volume de 108,4 milliards de mètres cubes, marquant une croissance de 15,3%.

Au mois de juin, Gazprom a exporté pour 3,556 milliards de dollars de gaz naturel, soit 11,6 % de plus par rapport au mois précédent. Alors que le volume physique des exportations est resté le même, à 15,7 milliards de mètres cubes, la hausse du coût du gaz naturel explique la croissance des revenus.

Selon les données suivies par le service des douanes, le prix moyen à l’exportation du gaz russe en juin a bondi à 226,5 dollars pour 1 000 mètres cubes, contre 199,7 dollars en mai et 185,5 dollars en avril.

Source à l’adresse RT France

Les secteurs gaziers et pétroliers russes profitent de la hausse des cours mondiaux

Les différentes sociétés pétrolières russe et le géant du secteur gazier Gazprom voient leurs recettes à l’exportation gonfler sous l’effet de la hausse des cours. Même si en volume les ventes de pétrole ont baissé.

Les revenus des ventes de pétrole brut russe à l’étranger ont augmenté de 21,5% au cours des six premiers mois de 2021 par rapport à la même période l’année dernière, selon les données révélées par le Service fédéral des douanes russe. En valeur, le pays a exporté pour 47,63 milliards de dollars (39,75 milliards d’euros) de brut mais cette hausse s’explique surtout par la remontée des cours du brut au-delà de 70 dollars le baril depuis le début de l’année.

En effet, en volume, les exportations de pétrole ont totalisé 88,2 millions de tonnes, marquant une baisse de près de 12% par rapport au 1er semestre 2020. Cette baisse est en partie liée aux réductions de production décidées l’an passé pour soutenir les cours avec l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans le format OPEP + associant la Russie.

En juin, les exportations de brut russe ont augmenté en volume de 11,5% par rapport au mois précédent, atteignant 22,65 millions de tonnes, pour une valeur de 10,9 milliards de dollars, en hausse de 22,9 % par rapport au mois précédent.

Les recettes du géant énergétique russe Gazprom ont, elles, connu une énorme augmentation de 73% de janvier à juin 2021 par rapport à la même période il y a un an, selon le Service fédéral des douanes russe. En valeur, elles ont atteint 20,01 milliards de dollars, pour un volume de 108,4 milliards de mètres cubes, marquant une croissance de 15,3%.

Au mois de juin, Gazprom a exporté pour 3,556 milliards de dollars de gaz naturel, soit 11,6 % de plus par rapport au mois précédent. Alors que le volume physique des exportations est resté le même, à 15,7 milliards de mètres cubes, la hausse du coût du gaz naturel explique la croissance des revenus.

Selon les données suivies par le service des douanes, le prix moyen à l’exportation du gaz russe en juin a bondi à 226,5 dollars pour 1 000 mètres cubes, contre 199,7 dollars en mai et 185,5 dollars en avril.

Source à l’adresse RT France

Les secteurs gaziers et pétroliers russes profitent de la hausse des cours mondiaux

Les différentes sociétés pétrolières russe et le géant du secteur gazier Gazprom voient leurs recettes à l’exportation gonfler sous l’effet de la hausse des cours. Même si en volume les ventes de pétrole ont baissé.

Les revenus des ventes de pétrole brut russe à l’étranger ont augmenté de 21,5% au cours des six premiers mois de 2021 par rapport à la même période l’année dernière, selon les données révélées par le Service fédéral des douanes russe. En valeur, le pays a exporté pour 47,63 milliards de dollars (39,75 milliards d’euros) de brut mais cette hausse s’explique surtout par la remontée des cours du brut au-delà de 70 dollars le baril depuis le début de l’année.

En effet, en volume, les exportations de pétrole ont totalisé 88,2 millions de tonnes, marquant une baisse de près de 12% par rapport au 1er semestre 2020. Cette baisse est en partie liée aux réductions de production décidées l’an passé pour soutenir les cours avec l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) dans le format OPEP + associant la Russie.

En juin, les exportations de brut russe ont augmenté en volume de 11,5% par rapport au mois précédent, atteignant 22,65 millions de tonnes, pour une valeur de 10,9 milliards de dollars, en hausse de 22,9 % par rapport au mois précédent.

Les recettes du géant énergétique russe Gazprom ont, elles, connu une énorme augmentation de 73% de janvier à juin 2021 par rapport à la même période il y a un an, selon le Service fédéral des douanes russe. En valeur, elles ont atteint 20,01 milliards de dollars, pour un volume de 108,4 milliards de mètres cubes, marquant une croissance de 15,3%.

Au mois de juin, Gazprom a exporté pour 3,556 milliards de dollars de gaz naturel, soit 11,6 % de plus par rapport au mois précédent. Alors que le volume physique des exportations est resté le même, à 15,7 milliards de mètres cubes, la hausse du coût du gaz naturel explique la croissance des revenus.

Selon les données suivies par le service des douanes, le prix moyen à l’exportation du gaz russe en juin a bondi à 226,5 dollars pour 1 000 mètres cubes, contre 199,7 dollars en mai et 185,5 dollars en avril.

Source à l’adresse RT France