«La foule était hors de contrôle» : scènes de chaos et tirs de sommation à l’aéroport de Kaboul

Les forces américaines ont effectués des tirs de sommation le 16 août à l’aéroport de Kaboul, où des milliers d’Afghans ont envahi le tarmac pour fuir leur pays après la prise du pouvoir par les Taliban, selon des témoins cités par l’AFP et Reuters.

Plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux font état de scènes de chaos dans la nuit du 15 au 16 août et jusque dans la matinée à l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, avec d’immenses foules envahissant le tarmac dans l’espoir de monter à bord d’un avion pour fuir le pays à nouveau contrôlé par les Taliban.

Les soldats américains contrôlent pour l’instant l’aéroport de Kaboul, où ils encadrent des vols militaires seulement destinés à évacuer les diplomates et le personnel de leur ambassade de la capitale afghane, a expliqué un responsable à Reuters.

Tirs de sommation

Le 16 août, les militaires déployés par les Etats-Unis à l’aéroport ont été contraints de tirer des coups de feu de sommation afin d’empêcher des Afghans de courir sur le tarmac pour embarquer à bord de ces vols militaires, selon l’AFP et Reuters.

«J’ai très peur. Ils tirent des coups de feu en l’air. J’ai vu une jeune fille être écrasée et tuée», a déclaré un témoin à l’agence française. «La foule était hors de contrôle. Les tirs ont seulement eu lieu pour désamorcer le chaos», a complété la source américaine de l’agence britannique.

Le 15 août, les Taliban ont mené la dernière phase de leur offensive, entrant dans la capitale afghane. Le président Ashraf Ghani a été poussé à la démission et a fui le pays. Evoquée en début de journée par le ministre afghan de l’Intérieur, la question d’une transition du pouvoir en leur faveur par l’Etat central est pour l’heure en suspens

Source à l’adresse RT France