Normandie : un journaliste de France 3 agressé alors qu’il couvrait les suites d’une fusillade

Un journaliste de France Télévisions a été agressé le 15 août à Saint-Etienne-du-Rouvray alors qu’il couvrait les suites d’une fusillade survenue la veille dans cette ville de l’agglomération rouennaise, selon le SNJ.

Le journaliste de France 3 Rouen (France Télévisions) «a été lâchement agressé lors d’un tournage», le 15 août à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), selon un communiqué du Syndicat national des journalistes (SNJ). L’organisation précise que le journaliste a reçu un coup à la nuque alors qu’il s’apprêtait à enregistrer. Il a quitté les lieux immédiatement avec le journaliste reporter d’image (JRI) qui l’accompagne.

«Blessé très légèrement», le journaliste a déposé plainte ce 17 août à Saint-Etienne-du-Rouvray, selon l’AFP, citant une source proche de l’enquête qui a confirmé que l’agression avait eu lieu le 15 août.

La veille, vers 19h45, deux hommes à moto s’étaient arrêtés dans une rue et avaient tiré en direction d’un individu, touché notamment à la tête. Ils ont également fait une autre victime, blessée au dos, avant de repartir à moto. Les deux blessés ont été transportés au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rouen et l’affaire a été confiée à la police judiciaire (PJ).

«L’équipe victime de cette agression avait déjà subi de multiples insultes la veille lors d’une manifestation anti-passage sanitaire», souligne le SNJ selon qui, depuis quelques années, «les conditions de tournage se durcissent, des journalistes sont attaqués, physiquement ou verbalement».

Source à l’adresse RT France