Un parc d’attractions allemand supprime ses bracelets distinguant les non-immunisés contre le Covid

Le parc à thème Europa-Park a, durant quelques jours, obligé ses visiteurs à porter un bracelet de couleur différente selon qu’ils étaient immunisés ou non contre le Covid-19. Dorénavant, les individus testés auront le même bracelet que les vaccinés.

Le 16 août, le parc d’attractions à thème Europa-Park avait mis en place un système de bracelets de couleurs différentes pour tous ses visiteurs dès l’âge de 6 ans, selon qu’ils étaient immunisés ou non contre le Covid-19. Face à la polémique créée par cette mesure, la direction a décidé quatre jours plus tard d’uniformiser ces bracelets afin que les personnes disposant d’un test négatif aient un bracelet de la même couleur que les personnes vaccinées ou disposant d’un certificat de rétablissement.

Le plus grand parc à thème d’Allemagne (près de 5,8 millions de visiteurs en 2019) avait fait le choix de distribuer des bracelets de couleur blanche aux visiteurs vaccinés et rétablis, et d’une autre couleur aux visiteurs qui présentaient un résultat de test négatif de moins de 24 heures.

Des voix s’étaient alors élevées pour critiquer le fait que ces différentes couleurs pouvaient être utilisées afin d’identifier le statut vaccinal des individus, ce qui était problématique au regard de la loi sur la protection des données en vigueur outre-Rhin, comme le rappelle Die Welt. Europa-Park a reçu une centaine de courriels de plaintes en quelques jours, selon l’un de ses porte-paroles cité par le quotidien allemand.

Le parc situé non loin de Strasbourg a répondu à ce mécontentement en distribuant depuis le 19 août des bracelets de la même couleur à ses visiteurs qui ont été vaccinés ou disposent d’un certificat de rétablissement et à ceux qui ont été testés négatifs au Covid-19 lors de leur arrivée dans le parc. Une porte-parole du complexe de loisirs a cependant tenu à préciser qu’il n’avait jamais été question de stigmatiser certaines personnes. «Il s’agissait simplement de trouver une solution aussi pratique et facile à gérer que possible», a-t-elle ajouté.

Source à l’adresse RT France