Covid-19 : l’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna semble chuter à 66% face au variant Delta

Selon une étude publiée le 24 août par les autorités sanitaires américaines, l’efficacité des vaccins à ARN développés par Pfizer et Moderna tomberait à 66% face au variant Delta, alors que des Etats pensent lancer une campagne pour un second rappel.

Les données publiées le 24 août par les autorités sanitaires étasuniennes et menées dans six Etats différents font état d’une baisse de l’efficacité des vaccins à ARN face au variant Delta. Les vaccins développés ainsi par Pfizer-BioNTech et Moderna verraient leur efficacité passer de 91% à 66% face au variant Delta.

Cette étude a été menée sur des milliers d’employés de centres de soins et d’hôpitaux dans six Etats différents. L’objectif étant d’évaluer dans des conditions réelles les performances des deux vaccins. Des participants étaient testés toutes les semaines pour détecter les infections, symptomatiques ou asymptomatiques.

De décembre 2020 à avril 2021, l’efficacité des vaccins à ARN était mesurée à 91% selon ces données publiées par les Centres de lutte et de prévention des maladies (CDC). C’est lors de l’apparition du variant Delta, désormais majoritaire aux Etats-Unis, que l’efficacité s’est amenuisée.

Le variant Delta ne serait pas la seule cause de la baisse d’efficacité

L’étude ne considère toutefois pas le variant Delta comme seule cause de cette baisse d’efficacité. «Bien que ces données intermédiaires suggèrent une réduction modérée dans l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 pour prévenir l’infection, le fait que la réduction des infections reste de deux tiers souligne l’importance et le bénéfice continus de la vaccination», précisent les auteurs de l’étude.

Corinne Le Goff, directrice commerciale des laboratoires Moderna, avait cependant nuancé les chiffres au micro de BFMTV le 24 août en avançant que l’efficacité du vaccin ne tomberait qu’à «76% pour Moderna et 54% pour Pfizer.»

Ces données sont publiées au moment où de plus de en plus d’Etats, comme Israel ou les Etats-Unis, se lancent dans une campagne de troisième injection de vaccin contre le Covid-19 ou songent progressivement à l’imposer.

Source à l’adresse RT France