Covid-19 : l’Indonésie devient le 70e pays à autoriser le vaccin Spoutnik V

Un communiqué du Fonds russe d’investissement direct publié le 25 août informe que l’Indonésie vient d’autoriser le vaccin Spoutnik V pour lutter contre la pandémie du coronavirus. L’UE ne l’a toutefois toujours pas homologué.

Le Fonds russe d’investissement direct (RDIF, fonds souverain de Russie, ayant financé le développement du vaccin) a annoncé dans un communiqué le 25 août l’approbation par la République d’Indonésie du vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19.

L’Indonésie est ainsi devenue le 70e pays au monde à enregistrer le vaccin russe. Spoutnik V a obtenu une autorisation d’utilisation d’urgence. Selon RDIF, la population totale de tous les pays où Spoutnik V est approuvé dépasse désormais quatre milliards de personnes, soit plus de la moitié de la population mondiale.

RDIF affirme que «les données obtenues lors de la vaccination avec Spoutnik V dans un certain nombre de pays [comme l’Argentine, Saint-Marin, la Serbie, la Hongrie, le Bahreïn ou le Mexique] démontrent que Spoutnik V est l’un des vaccins les plus sûrs et les plus efficaces contre le coronavirus».

Le vaccin russe se classe au deuxième rang des vaccins contre les coronavirus dans le monde en termes de nombre d’approbations délivrées par les régulateurs gouvernementaux, écrit également RDIF.

Il y a environ un an, le 11 août 2020, Vladimir Poutine annonçait l’enregistrement du Spoutnik V, le tout premier vaccin au monde contre le Covid-19 mis au point par l’institut de recherche Gamaleïa.
En revanche, l’Union européenne n’a toujours pas homologué le sérum russe. La Hongrie et la Slovaquie font partie des pays de l’UE a avoir autorisé le vaccin. Une étude publiée le 12 juillet 2021 dans la revue médicale internationale Vaccines a montré que le Spoutnik V conservait son efficacité contre les nouveaux variants.

Source à l’adresse RT France