«Ça peut venir à un moment» : Gabriel Attal n’exclut pas la vaccination obligatoire contre le Covid

Le porte-parole du gouvernement a concédé ce 29 août que la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pourrait «venir à un moment», renvoyant au discours d’Emmanuel Macron le 12 juillet, qui évoquait cette possibilité.

Interrogé sur la question d’une vaccination obligatoire contre le Covid-19, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a estimé ce 29 août que «ça peut venir à un moment», en soulignant que le chef de l’Etat Emmanuel Macron avait évoqué cette possibilité dans son allocution du 12 juillet.

«Si on avait abordé cette campagne de vaccination en disant que le vaccin était obligatoire, je ne suis pas sûr qu’on en serait au résultat d’aujourd’hui», a néanmoins fait valoir Attal dans l’émission Le Grand jury pour RTL/Le Figaro/LCI. A propos du pass sanitaire, il a assuré que l’exécutif n’était pas «fétichiste» concernant cette mesure, ajoutant que «si on pouvait ne pas avoir de pass sanitaire, on n’aurait pas de pass sanitaire», et que «dans un monde idéal, il n’y en aurait pas, mais il n’y aurait pas de virus non plus».

Sur l’extension de sa mise en place à partir du 30 août aux employés de cinémas, de musées, de restaurants ou encore de salles de sport, le porte-parole de l’exécutif a expliqué qu’il y aura «une semaine de souplesse, de pédagogie, de rodage […] comme nous l’avons fait à chaque échéance», avant le début des sanctions, dont une suspension sans solde du salarié en infraction.

En outre, à propos des arrêtés préfectoraux concernant l’obligation de pass sanitaire dans les grands magasins et centres commerciaux suspendus dans les Yvelines, le Haut-Rhin et l’Essonne, Gabriel Attal a annoncé que le gouvernement allait «faire appel de ces décisions» car il «considère que le pass sanitaire doit continuer à s’appliquer pour le moment, dans les lieux dans lesquels il était prévu».

Source à l’adresse RT France