Islamisme : un Tchétchène aurait été interpellé pour son activisme anti-Mila sur internet

Selon le Point, un ressortissant tchétchène de 17 ans aurait été interpellé après une alerte du renseignement concernant son activisme numérique contre Mila, menacée de mort après ses prises de position contre l’islam sur les réseaux sociaux.

Selon les informations du Point, une enquête a été ouverte pour apologie du terrorisme après que le renseignement territorial a repéré l’activisme numérique d’un ressortissant Tchétchène de 17 ans à l’encontre de la jeune Mila, plusieurs fois menacée de mort pour son exercice de la liberté d’expression.

Le mis en cause, dénommé Saïd A., aurait été interpellé à Langres (Haute-Marne) ce 31 août au petit matin par la police judiciaire de Reims, selon cette même source.

Le Point précise que des «éléments de radicalisation ont été retrouvés lors de l’interpellation». Et de citer un policier du renseignement territorial : «Il n’y a pas de communauté tchétchène, [mais] on constate la présence de jeunes adolescents ou de jeunes hommes de 15 à 25 ans nés en France après l’exil des parents durant les années 2000 et qui parfois vivent au milieu de leurs familles et se radicalisent sur leurs smartphones.»

Joseph Zimet, préfet de la Haute-Marne, évoque pour sa part une «radicalisation numérique à bas bruit de ces jeunes Tchétchènes qui sont difficiles à surveiller».

Source à l’adresse RT France