Etats-Unis : départ simultané de deux hauts responsables de la vaccination à la FDA

La Food and Drug Administration (FDA), qui délivre notamment les autorisations de mise sur le marché des médicaments aux Etats-Unis, a annoncé sans plus de détails le départ prochain de deux hauts cadres responsables de la régulation des vaccins.

Aucune raison n’est évoquée officiellement, mais la nouvelle intrigue outre-Atlantique. Le prochain départ de deux hauts cadres en charge de la vaccination de l’agence du médicament américaine, la FDA, a été annoncé par l’institution le 31 août. Marion Gruber, directrice de l’OVRR (Bureau de recherche et d’analyse des vaccins) de la FDA, a prévu de prendre sa retraite le 31 octobre après 32 ans de carrière à la FDA. Son adjoint Philip Krause a quant à lui prévu de quitter ses fonctions en novembre, après plus d’une dizaine d’années en poste. 

L’annonce a été officialisée par une note au personnel de Peter Marks, le directeur du CBER, le Centre de recherche et d’évaluation biologiques de la FDA, dont dépend l’OVRR, qui loue au passage le travail accompli par les deux scientifiques. 

La FDA se dit «confiante dans l’expertise et la capacité de notre personnel à poursuivre notre mission de santé publique, y compris l’évaluation des vaccins Covid-19», a déclaré la responsable des relations presse de l’institution, Stephanie Caccomo, dans un email cité par Reuters. 

«[La FDA] perd deux géants qui ont aidé à nous apporter de nombreux vaccins sûrs et efficaces au cours de décennies de service public», a twitté pour sa part une ancienne dirigeante scientifique de la FDA, Luciana Borio. 

Mais en dehors des éloges et de la communication lissée de la FDA, la cause de ces départs pourrait être plus polémique, selon les informations de la presse spécialisée américaine. Un ancien dirigeant de l’institution interrogé par Endpoints news avance que les deux scientifiques ont quitté leur poste mécontents du fait que le CDC (Centre de contrôle des maladies américain) prenne le pas sur des décisions qui appartiennent selon eux à la FDA. 

La décision de l’administration Biden de lancer une campagne de rappels de vaccins contre le Covid-19 sans consulter les conclusions de la FDA pourrait elle aussi avoir joué un rôle dans cette décision, selon cette source.

Source à l’adresse RT France