«Tragédie» : Poutine s’exprime sur le bilan de la présence américaine en Afghanistan

Lors d’une prise de parole à Vladivostok, Vladimir Poutine a estimé que le résultat de 20 ans de présence américaine en Afghanistan était une «tragédie». D’après lui, il est «impossible d’imposer quoi que ce soit depuis l’étranger» à un pays tiers.

Présent à Vladivostok, dans l’Extrême-Orient russe le 1er septembre, le président Vladimir Poutine a profité d’une rencontres avec des jeunes, retransmise à la télévision, pour donner son avis sur les vingt années de présence américaine sur le sol afghan après leur départ du pays.

«Durant 20 ans les soldats américains étaient présents sur ce territoire, 20 ans à tenter de […] “civiliser” les gens qui y vivent, d’y implanter leurs normes et standards de vie», a-t-il fait valoir, ajoutant : «Le résultat est une tragédie, des pertes pour ceux qui ont fait ça, les Etats-Unis, et plus encore pour les gens vivant sur le territoire de l’Afghanistan.»

Par ailleurs, Vladimir Poutine a également jugé «impossible d’imposer quoi que ce soit depuis l’étranger» à un pays tiers, précisant : «La situation doit mûrir, et si l’on veut qu’elle mûrisse plus vite et mieux il faudra aider les gens.»

Le 30 août, les derniers soldats américains ont quitté le territoire afghan après leur opération menée dans le pays, débutée en octobre 2001 au nom de la «guerre contre le terrorisme».

De leur côté, les Taliban ont lancé une offensive éclair durant le mois d’août à travers l’Afghanistan, réussissant à reprendre le pouvoir dans le pays en quelques jours à peine à la faveur du retrait américain.

Source à l’adresse RT France