«Indécence» : Emmanuel Macron poste une vidéo rendant hommage à des Youtubeurs et à… Samuel Paty

Emmanuel Macron a souhaité une bonne rentrée à tous les Français. Avec le sourire, il en a profité pour saluer McFly et Carlito. Dans la même vidéo, le président a rendu hommage à Samuel Paty, assassiné par un islamiste. Un grand écart déplacé ?

Dans une vidéo de moins de deux minutes postée sur les réseaux sociaux le 2 septembre, Emmanuel Macron a souhaité une bonne rentrée à tous les Français. Tenant un cadre dans les mains, il a rappelé la présence du virus en France et la nécessité de respecter les gestes barrière. C’est alors que le chef d’Etat a retourné l’objet, présentant les photos de deux Youtubeurs avec lesquels le chef d’Etat s’était amusé dans plusieurs vidéos, McFly et Carlito.

Avec le sourire, Emmanuel Macron a évoqué la «fameuse chanson de nos amis McFly et Carlito» réalisée à la demande du président à destination des jeunes. Le but était de les convaincre du maintien des exigences sanitaires contre le Covid-19. Ce moment inattendu répond en fait à un défi qu’avaient lancé les deux internautes, auquel le chef d’Etat a donc répondu favorablement en présentant leurs deux visages au cours d’un discours.

Quelques dizaines de secondes après, Emmanuel Macron a eu le visage plus fermé, exprimant «une pensée toute particulière pour les parents et collègues de Samuel Paty», ce professeur décapité par un islamiste le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. Emmanuel Macron a souligné que «cela nous rappel[ait] combien le beau métier d’enseigner [était] au cœur de la nation, de notre pacte pour nos enfants et pour nous tous».

Ce mélange des genres n’est pas passé inaperçu. L’eurodéputé du Rassemblement national, Thierry Mariani a jugé la séquence «pitoyable».

«L’indécence à son paroxysme», a commenté de son côté Eric Ciotti, député Les Républicains et candidat à la Présidentielle 2022.

Manon Aubry, eurodéputée de La France insoumise, a estimé que c’était «une rentrée capitale pour des enfants qui ont vécu deux années dures. Et lui, il ne trouve rien de mieux que d’en faire de la communication à base de défis de youtubeurs». «Ils abîment l’idée même de représentants du peuple», a-t-elle ajouté.

Pascal Humeau, ancien journaliste devenu communicant politique, s’est aussi scandalisé : «Un clin d’œil appuyé à ses copains de pirouettes McFly et Carlito et après seulement une pensée pour les proches de Samuel Paty. Cessons de chercher les mots pour qualifier Emmanuel Macron et tournons sa page [pour la] présidentielle 2022.»

Source à l’adresse RT France