Une chute « vertigineuse » des contrôles fiscaux

« La pandémie a entraîné une chute vertigineuse des contrôles fiscaux » titre l’AFP dans cette dépêche reprise par le site La Tribune.fr.

Je m’attendais donc à ce que notre pays ne recouvre plus l’impôt et ne cherche plus à faire payer.

« Le nombre de perquisitions fiscales pour les fraudes les plus graves a considérablement baissé en 2020 (91 contre 185 en 2019, et 201 en 2018) selon le dernier rapport d’activité de la DGFIP.

La pandémie a mis un coup d’arrêt aux activités de contrôle du fisc français. Le montant de l’impôt éludé et des sanctions réclamées par l’administration fiscale au titre de l’année 2020 s’est élevé à 8,2 milliards d’euros, contre 11,7 milliards en 2019, en raison de la crise sanitaire, a annoncé mardi 31 août la direction générale des finances publiques (DGFiP) lors de la présentation de son dernier rapport d’activité ».

Si effectivement le nombre de perquisitions fiscale est divisé par deux ou un peu plus, le chiffre de 200 à l’année est assez insignifiant financièrement parlant pour les finances publiques.

Côté redressements, l’Etat a tout de même demandé un peu plus de 8 milliards contre 11 en 2019.

C’est une baisse importante, mais c’est loin d’être une chute « vertigineuse ».

Même pendant une pandémie, les services de Bercy fonctionnent remarquablement bien.

C’est rassurant pour la capacité de l’Etat à lever l’impôt et devrait rassurer les marchés qui vont continuer à endetter massivement notre pays !!

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source AFP via La Tribune.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae