Télétravail. La grande enquête de la CGT

Je vous invite à lire cet article sur le télétravail suite à la grande enquête lancée par la CGT.

« Un salarié témoigne, il ressent « moins de stress en télétravail », car il peut organiser son temps de travail « comme je l’entends sans être surveillé ». Des salariés s’estiment plus efficaces : « Enfin les employeurs se rendent compte que le télétravail ne rime pas avec farniente »… Mais le lien avec les collègues est rompu. Deux salariés sur trois confient ressentir de l’isolement en télétravail, et une coupure avec leur collègue avec notamment la disparition des temps informels. L’esprit d’équipe s’est dégradé, tout comme la qualité des réunions »

Voilà l’essentiel du paradoxe résumé ici du télétravail, tout en sachant qu’il faut rajouter un autre facteur qui n’est pas écrit comme je vais vous le dire dans cet article mais qui, à mon sens, fait partie des non-dits de ce phénomène qui échappe aussi bien aux patrons qu’aux… syndicats !

Car il est évidemment compliqué de se sentir « manager », « chef » sans les attributs de la « cheffitude », à savoir le gros bureau avec une grosse équipe de collaborateurs que l’on reçoit chaque semaine pour la « réunion d’équipe » afin que le chef puisse cheffer et que tout le monde vienne reconnaître le seigneur. Cet aspect est l’un des freins en réalité les plus forts au télétravail. C’est un frein social, pas un frein économique.

Au delà ce qui est vrai pour les chefs, l’est aussi pour… les syndicats !

Dans un monde de télétravailleurs, la place pour les syndicats sera très différente pour ne pas dire anecdotique ou marginale. Paradoxalement le télétravail c’est la fin du syndicalisme « à papa », du coup, les syndicats le freine aussi des quatre fers car ils ne veulent pas disparaître.

Pour le reste je vous laisse prendre lecture de cet article.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source FranceInter.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae