Boycott ! Les Français ont épargné 157 milliards d’euros de plus que d’habitude… et en plus ils continuent !

L’épargne c’est de l’argent qui ne circule plus et donc cela a un impact très fort sur la croissance économique d’un pays.

Depuis la pandémie, les Français ont épargné 157 milliards d’euros de plus que d’habitude.

« La Banque de France a dévoilé le montant du surplus d’épargne financière des Français provoqué par la pandémie de Covid-19, ce mardi 7 septembre. Il s’élevait à 157 milliards d’euros en juin.

Depuis le premier trimestre 2020, les ménages ont ainsi mis de côté environ 267 milliards d’euros, à comparer aux 111 milliards attendus hors pandémie.

« Cette épargne-là est liée au fait qu’il y a certaines dépenses que les ménages auraient faites en temps normal mais qu’elles ne pouvaient pas faire » comme dans l’hébergement-restauration, a expliqué lors d’une conférence de presse Olivier Garnier, le directeur général de la Banque de France.

« C’est le fait aussi qu’en dépit d’une chute sans précédent du PIB, le pouvoir d’achat, le revenu disponible des ménages compte tenu de l’inflation, lui n’a pas diminué », a-t-il poursuivi.

« Bien que les dépôts à vue aient recueilli la majorité de cette « épargne Covid », 2020 est en conséquence une année exceptionnelle pour l’épargne réglementée : les versements sur le livret A, produit phare de l’épargne réglementée, ont atteint leur plus haut historique, à 167 milliards d’euros, soit une hausse de 134 % par rapport à 2019 », a précisé le rapport de la Banque centrale ».

Avec cette histoire de pass sanitaire et parce que l’économie c’est beaucoup « d’effets marginaux », il est raisonnable de penser que cette épargne va encore augmenter.

Je fais partie de ceux qui n’alimente plus aucun restaurant, ni aucun endroit où ce pass sanitaire est exigé.

Ce n’est en aucun cas une question de vaccination.

Il m’est impensable de subir un contrôle de police alors que je suis en train de manger une glace avec mes enfants ou de prendre un pot avec des copains.

Une telle scène est surréaliste, et je refuserais toute société qui fait des braves gens des criminels potentiels que l’on doit contrôler en permanence.

Le restaurant ou la salle de sport sont des lieux de loisirs et de plaisirs, par des lieux où l’on se fait contrôler par nos pandores.

Pour moi, c’est hors de question.

Le boycott de cette situation est une évidence, et mettre les sous de côté c’est aussi une forme de boycott économique totalement pacifique.

Alors l’épargne va monter.

C’est très bien ainsi.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Ouest-France ici

Source à l’adresse Insolentiae