« Boycott. Mac Do ferme 3 restaurants. Plus de personnel !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Voilà une conséquence très concrète de la mise en place d’un pass sanitaire bien mal conçu, mis à la hâte et qui n’a strictement aucun intérêt sanitaire.

Je rappelle à ceux qui font encore l’effort de penser et de réfléchir que si l’on ne sait pas tout, certains éléments sont établis et peuvent changer mais à ce jour nous savons que :

1/ Lorsque l’on est vacciné, on peut quand même infecter et contaminer. Que l’on soit médecin vacciné à l’hôpital ou petit-fils qui vient voir mamie à l’Ehpad.

2/ Le pass sanitaire a pour conséquence de mélanger des vaccinés non-testés et non masqués avec des non-vaccinés testés du jour ou de la veille et négatifs au covid, ce qui revient à dire que le pass sanitaire est un véritable permis d’infecter les non-vaccinés ce qui est d’une grande perversité ou d’une immense incompétence politique. Au choix.

3/ Il n’y a aucun intérêt à vacciner les plus jeunes pour soi-disant protéger les vieux puisque les jeunes ne risquent (presque) rien, et qu’ils peuvent quand même infecter les anciens.

Conclusion, le seul pass sanitaire qui aurait un sens serait un pass sanitaire uniquement basé sur l’immunité naturelle (j’ai déjà été infecté par le covid et donc je suis immunisé) ou sur le test systématique de tous.

Le reste c’est de l’escroquerie aussi bien médicale que politique car cela ne peut pas marcher.

Enfin, les vaccinés peuvent aussi faire des formes graves et être hospitalisés surtout lorsqu’ils ont plus de 65 ans ce que démontre de façon dramatique l’exemple israélien.

Donc lorsque je vois les jeunes fuir Mac Do qui est obligé de fermer ses portes, je me dis qu’il faut peut-être en passer par là pour que ce pays puisse commencer à réfléchir à nouveau, à penser, à faire de la science, sans panique, sans peur et à débattre, car évidemment il y a plein d’alternatives.

Faute d’employés, McDonald’s ferme les salles de trois restaurants dans le Morbihan

Source Ouest-France ici.

« Les restaurants McDonald’s de Vannes, Séné et Auray (Morbihan) n’accueillent plus les clients en salle mais uniquement en drive. Il leur manque 120 salariés pour fonctionner normalement. L’obligation du passe sanitaire serait l’une des causes.

« C’est la première fois qu’on est contraint de fermer nos salles faute d’employés ! » Tiphaine Legeard, directrice du McDonald’s de Séné, près de Vannes (Morbihan) n’en revient toujours pas. Le 31 août 2021 au soir, lors du dernier grand rush de la saison estivale, elle a dû fermer sa salle de restaurant vers 18 h. « Ça n’était pas possible de faire autrement si on voulait maintenir le drive dans de bonnes conditions », assure-t-elle.

120 postes à pourvoir

Elle n’est pas la seule à avoir dû procéder ainsi. Les établissements de Vannes et d’Auray appartenant à la même franchise ont également écourté leur service. En cause ? Le manque de personnel. « 120 postes sont à pourvoir sur les trois restaurants pour fonctionner normalement. Rien qu’à Séné, on recherche une trentaine de salariés. On propose des contrats de 10 h à 104 heures voire plus. Septembre a toujours été compliqué pour nous, le temps que les étudiants à la recherche d’un job obtiennent leurs emplois du temps, mais on avait toujours un flux de candidatures. Là, rien. »
Lire aussi : Face à la pénurie de main-d’œuvre, ce restaurant Mc Donald’s est obligé d’embaucher des ados

Plusieurs facteurs
Une situation inédite ! Plusieurs facteurs expliquent cette pénurie. « Le marché du travail pour les étudiants est plus vaste qu’à une époque. Aujourd’hui, beaucoup de commerces proposent des contrats étudiants. Mais c’est vrai que le passe sanitaire ne nous aide pas, confie la directrice. Si quelqu’un se présente sans être vacciné ou est opposé à la vaccination, on ne peut pas le prendre. »

Reste la possibilité de se faire tester toutes les 72 heures. « C’est très contraignant. À Séné, nous avons des équipiers qui, dans l’attente de leur seconde injection, doivent y passer régulièrement. Mais ça n’est pas une solution. »

Mc Do doit s’adapter pour séduire davantage. « Jusqu’à présent, on ne proposait que des CDI. On envisage désormais des CDD. » L’enseigne planche par ailleurs sur un job dating qui se déroulera au restaurant de Séné le 23 septembre ».

Je savais que nos amis bretons avaient la tête dure, mais cela se confirme.

N’y voyez bien évidemment aucune critique à l’égard du caractère de nos compatriotes de Bretagne.

Je pense que les problèmes se posent toujours à partir du moment où certains s’arrogent le droit de dire aux autres comment ils doivent vivre.

Que ce soit entre famille, entre communauté ou entre nation, quand l’un veut imposer sa façon de vivre ou de mourir à l’autre, alors cela se termine mal…en général.

Entre ceux qui ne veulent plus travailler pour ne pas se faire piquer, et ceux qui ne veulent plus consommer pour ne pas se faire piquer ou pour protester contre le fait de devoir subir des contrôles pas toujours sympathiques lors de moments censés être de plaisir, nombreux sont ceux qui boycottent aussi bien le « travail » que la « consommation ». C’est une arme pacifique et très efficace car les bénéfices se font toujours sur les 10 derniers pourcents de l’activité !

Le pass sanitaire est une ânerie sanitaire et économique à laquelle il faut mettre fin.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae