La transition énergétique ici en France, profite à la Chine là-bas !

La réindustrialisation de la France est une escroquerie. De même que la « relance » ou la « transition énergétique ».

Pourquoi ?

Parce que nous sommes dans un monde ouvert et sans droit de douane.

Logiquement c’est la course au moins disant, et ce moins disant il est fiscal, il est social, il est environnemental.

Nous avons donc délocalisé volontairement en Chine, en Inde et dans quelques autres pays, nos usines, nos emplois et nos pollutions.

Résultat, nous polluons évidemment en Chine ou en Inde, mais nous ne produisons plus rien, nous achetons, à très bas prix d’ailleurs puisque nous ne payons ni le coût social, ni environnemental de nos achats.

C’est donc une mauvaise affaire à première vue.

Mais si nous analysons de façon cynique les choses, derrière le gain « financier » affiché et une balance commerciale record, c’est bien en Chine que l’on détruit l’environnement.

Ce qui est évident, c’est que nous oublions tout de même un peu trop de regarder l’ensemble de la situation des productions que nous achetons et Denis Payre, ici dans cette vidéo sur BFM rappelle quelques réalités que l’on aime cacher.

Autres images impressionnantes d’un site de 100 hectares qui ne produit pas grand chose et pas tout le temps… Terrible bilan !

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae