Covid-19 : Agnès Buzyn mise en examen pour «mise en danger de la vie d’autrui»

L’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn a été mise en examen pour «mise en danger de la vie d’autrui» à l’issue de son audition par des magistrats de la Cour de justice de la République, qui enquête sur la gestion de l’épidémie de Covid-19.

Agnès Buzyn a été mise en examen pour «mise en danger de la vie d’autrui», d’après une information délivrée le 10 septembre à l’AFP par le parquet général de la Cour de justice de la République (CJR). Cette décision fait suite à son audition le même jour par les magistrats de la CJR, dans une enquête liée à la gestion du Covid-19 en France.

L’ancienne ministre de la Santé, première personnalité à être mise en cause dans ce vaste dossier, a par ailleurs été placée sous le statut plus favorable de témoin assisté pour «abstention volontaire de combattre un sinistre», a précisé la même source.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France