Dijon Congrexpo se remet en selle avec le salon Vélo & Co

Pour son grand retour à l’événementiel, le Parc des expositions de Dijon accueille du 17 au 19 septembre 2021 le premier salon 100% vélo. Les fans de la petite reine seront servis.

Depuis plus de 20 mois, c’était la panne sèche. Plus rien dans la gourde de Dijon Congrexpo. « Notre dernière conférence de presse date du 24 janvier 2020, pour le salon de l’Habitat« , rappelait justement son président François Battault. L’exploitant du Parc des expositions et congrès a tiré les enseignements de cette époque, « où les métiers de l’événementiel s’orientent aussi vers une offre digitale, pour augmenter l’audience et enrichir l’expérience de visite« . Vélo & Co sera donc à suivre sur le terrain et en ligne.

La petite reine est une vieille passion française. C’est aujourd’hui un outil du mieux-vivre, la crise l’a souligné. Dijon Congrexpo a choisi ce thème porteur pour se remettre en selle. « Nous y avions déjà réfléchi avant même la crise sanitaire, en 2019, car il ne fallait pas rester à l’écart de ce phénomène de société. De plus, il n’existait pas vraiment d’événement de ce genre en terre dijonnaise« , précise le président de Congrexpo. Ne pas rester à l’écart de ce phénomène de société 2019 constat il n’existe pas d’évènement de ce genre en terre dijonnaise« 

On trouvera ainsi pêle-mêle un espace dédié aux marques et équipementiers, un pôle tourisme, un pôle santé et sécurité ainsi qu’un pôle mobilité urbaine. Les visiteurs pourront assister à des démonstrations de haut niveau, des shows, plusieurs conférences thématiques et des ateliers pédagogiques. Les comités régionaux de la Fédération Française de Cyclisme et de la Fédération Française de Cyclotourisme seront de la partie. L’ASPTT Dijon, un des clubs phares de la ville, présentera son école de cyclisme et tiendra sa réputée course Côte-d’Orienne, décalée spécialement pour Vélo & Co. Départ et arrivée au Parc des expositions (détails et inscriptions ici). D’autres acteurs bien identifiés sur la métropole comme Chris Bike pourront aussi exprimer leur passion.

Avec le soutien du Département de Côte-d’Or

Le Département roule à fond pour cette initiative. « Sans son support amical et financier, nous n’aurions pas pu le faire« , glisse François Battault. La collectivité mise depuis longtemps sur les mobilités douce. Son apport était naturel. « Le 21 est une terre de vélo, tout part de là« , résume Marie-Claire Bonnet-Vallet, réélue le même jour présidente de Côte-d’Or Tourisme. « Et la pratique adaptée concerne tous les âges, tous les niveaux sportifs, tous les niveaux de santé. »

Le territoire compte 350km de véloroutes. Pendant l’événement, sur son stand de 80 m2, le Conseil départemental aura tout le loisir de présenter son schéma d’aménagement cyclable, initié en 2007. Car de nouveaux travaux sont sur la feuille de route départementale : cet automne entre Saint-Apollinaire et Varois, puis en 2022 pour la section sud du Canal de Bourgogne entre Bretenière et Saint-Usage. Dans le même temps, le Département encourage concrètement l’acquisition de vélos à assistance électrique (250 € d’aide forfaitaire aux Côte-d’Oriens, 100 euros supplémentaires si le vélo est produit ou assemblé ici) jusqu’au 31 décembre 2022. 1100 demandes à ce jour.

Source à l’adresse Dijon/Beaune, le mag