«Il venait à la Maison blanche pour me faire de la lèche» : Trump évoque ses liens avec Zuckerberg

Dans une interview, l’ex-président républicain est revenu sur les relations qu’il entretenait avec le patron de Facebook en des termes qui ont déclenché l’hilarité des individus présents.

Dans une interview accordée à la chaîne d’information en continu Fox News, Donald Trump a évoqué sans ambages la nature des relations qu’il entretenait avec le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. 

L’ancien président des Etats-Unis s’est exprimé en ces termes : «He used to come to the White house to kiss my ass», ce qui peut se traduire poliment par : «Il venait à la Maison blanche pour me faire de la lèche». «To kiss my ass», se traduit littéralement par «pour m’embrasser le c**», ce qui a provoqué l’hilarité des personnes présentes dans la pièce. 

Et de poursuivre : «Je disais : « oh, c’est sympa, le chef de Facebook vient avec son adorable femme, ils viennent et dînent avec moi à la Maison blanche ! » Et puis vous voyez ce qu’ils ont fait à mon égard et envers les Républicains, et c’est assez fou, mais ainsi va le monde».

Le milliardaire républicain faisait allusion à son éviction de Twitter et Facebook alors qu’il était encore président, après avoir été accusé d’avoir encouragé l’invasion du Capitole par la foule de ses partisans pendant la cérémonie de certification de la victoire de son rival Joe Biden le 6 janvier. Un bannissement critiqué par les conservateurs qui jugent que les réseaux sociaux s’attaquent ainsi à la liberté d’expression, et qui a entraîné en juillet dernier le dépôt d’une plainte par Donald Trump contre ces deux géants des réseaux sociaux ainsi que contre Google. Avant d’en être banni, il comptait près de 89 millions d’abonnés sur Twitter, 35 millions sur Facebook et 24 millions sur Instagram.

Source à l’adresse RT France