Heurts à Paris lors des mobilisations contre la généralisation du pass sanitaire

Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène après avoir essuyé des jets de projectiles à Paris, lors d’une des manifestations contre le pass sanitaire de ce 11 novembre.

Ce 11 septembre, comme chaque samedi depuis plusieurs semaines,  plusieurs cortèges de manifestants contre la généralisation du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions se sont élancés dans la capitale française.

Des tensions ont éclaté dans le cadre de l’une de ces mobilisations, aux abords de la place Wagram, dans l’après-midi.

Le compte Twitter VA+, lié à l’hebdomadaire Valeurs actuelles, a diffusé des images de heurts entre des membres des forces de l’ordre et des protestataires. «Des lacrymogènes sont utilisés après des jets de projectiles», a-t-il rapporté. On voit également dans une vidéo de ce compte des membres des forces de l’ordre faire usage de leur matraque contre des manifestants jetant des projectiles et tentant de livrer des coups.

«Un homme est en sang après un coup de matraque à la tête», a rapporté la même source.

Le journaliste indépendant Clément Lanot a également fait état d’affrontements dans la capitale aux alentours de 15h30.

Détails à suivre…

Source à l’adresse RT France