Lituanie : plusieurs milliers de manifestants réunis à Vilnius contre le pass sanitaire

Dans la capitale lituanienne, environ 5 000 personnes selon la police se sont réunies pour protester contre l’instauration d’un pass sanitaire comparable à celui qui existe en France.

Le 10 septembre, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dans la capitale de la Lituanie, Vilnius, pour protester contre le pass sanitaire introduit par le gouvernement de centre-droit. 

A partir du 13 septembre, toute personne souhaitant se rendre dans les centres commerciaux, les restaurants et les salons de beauté sera obligée de détenir un pass sanitaire. Ce certificat peut être obtenu par toutes les personnes entièrement vaccinées, récemment remises du Covid-19 ou testées négatives au cours des 48 dernières heures. 

«Je ne suis pas contre la vaccination par principe, mais il doit être possible pour une personne de choisir par elle-même, et ne pas créer des conditions dans lesquelles elle doit simplement se faire vacciner», a déclaré à l’AFP une manifestante de 56 ans, Rima Junel. Valdas Vitkus, un homme d’affaires de 51 ans, a pour sa part qualifié la décision du gouvernement de «dictatoriale».

Selon la police, près de 5 000 personnes ont participé au rassemblement dans le centre-ville de Vilnius. Deux personnes en possession de produits pyrotechniques ont été arrêtées. Le mois dernier, une manifestation anti-vaccin ayant eu lieu près du Parlement a pris un tour violent, entraînant l’arrestation de plusieurs dizaines de personnes pour émeutes.

En Lituanie – un pays membre de l’UE et de la zone euro –, 65% des adultes étaient entièrement vaccinés contre le Covid-19 début septembre selon les données officielles, mais la propagation rapide du variant Delta provoque une augmentation des contaminations. Le total des cas de Covid-19 enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie s’élevait à 307 000 le 11 septembre dont 4 655 décès, pour une population de 2,8 millions d’habitants.

Source à l’adresse RT France