Raoult dénonce les menaces et le harcèlement contre le nouveau directeur de l’AP-HM

Didier Raoult s’est montré «solidaire» du directeur général de l’AP-HM François Crémieux, qui a récemment déposé plainte pour «injures publiques» et «menaces» après avoir refusé un cumul emploi-retraite au populaire épidémiologiste.

Très populaire à Marseille pour sa prise en charge – et son traitement – des patients atteints du Covid-19, l’épidémiologiste Didier Raoult est publiquement intervenu le 13 septembre pour montrer sa «solidarité» au directeur général des Hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM), François Crémieux.

«Je n’approuve aucune menace et aucun harcèlement. Je suis donc solidaire du Directeur Général de l’AP-HM, qui a eu raison de porter plainte comme nous l’avons fait dans les mêmes circonstances», a ainsi écrit Didier Raoult sur son compte Twitter.

Le 7 septembre, le directeur général des Hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM) François Crémieux avait annoncé avoir déposé plainte pour «injures publiques» envers une personne «chargé[e d’une mission] de service public» et «menace de crime ou délit contre les personnes ou les biens à l’encontre d’un chargé de mission de service public». 

Une plainte survenue après la découverte, en marge d’une manifestation contre le pass sanitaire le 5 septembre, de tags injurieux et menaçants («FDP», «collabo», «Crémieux dégage») le visant au pied de l’immeuble marseillais où habite un homonyme.

Nommé en juin à la tête de l’AP-HM, François Crémieux est notamment connu pour son opposition au directeur de l’IHU Méditerranée Didier Raoult, à qui il a refusé un cumul emploi-retraite à partir du 31 août dernier, ce qui pourrait mettre un terme officiel à la carrière hospitalo-universitaire du médiatique infectiologue (le conseil d’administration de l’IHU doit toutefois encore se réunir à ce sujet). Le 10 septembre Didier Raoult a de son côté assuré qu’il quitterait son poste «dans un an». 

L’opposition entre les deux hommes traduit surtout la guerre ouverte entre Paris et Marseille sur la gestion de la crise sanitaire. Récemment interrogé par CNews, Didier Raoult avait accusé François Crémieux de vouloir «faire le ménage» à Marseille. «C’est le grand copain de Martin Hirsch [directeur général de l’AP-HP, les hôpitaux publics parisiens] et comme j’ai dit ce que je pensais de la gestion de Paris, qui a été absolument épouvantable, il m’en veut beaucoup», avait-il expliqué.

Source à l’adresse RT France