C’est ballot. Les panneaux solaires très sombres augmentent… l’effet de serre !

C’est une information assez extraordinaire et pourtant finalement assez logique.

Tout le monde sait bien que mettre du noir en plein été au soleil cela tient nettement plus chaud que du blanc.

C’est la même logique avec les panneaux solaires très sombres qui tapisseraient les déserts dont le sable et les sols sont clairs et donc reflètent la lumière du soleil.

Des fermes solaires géantes dans le Sahara, l’exemple type de la fausse bonne idée

« Une bonne partie des besoins d’électricité décarbonée de la planète pourraient être couverts par de gigantesques fermes solaires implantées dans les déserts et dans le plus grand d’entre eux, le Sahara. Il s’agit à priori de projets très séduisants pour accélérer la transition énergétique. Sauf que couvrir le désert de panneaux solaires noirs a des conséquences non négligeables sur les températures au sol et dans l’atmosphère et peut provoquer des réactions en chaîne climatique dangereuses.

Des chercheurs sont convaincus qu’il est tout a fait possible de transformer le plus grand désert du monde, le Sahara, en une ferme solaire géante capable de fournir en théorie sans problème quatre fois les besoins énergétiques actuels de l’humanité. Il existe d’ores et déjà des projets de fermes solaires géantes en Tunisie et au Maroc qui fourniraient de l’électricité à des millions de foyers en Europe et permettraient aussi de produire de grandes quantités d’hydrogène vert.

Mais d’après un article publié par deux scientifiques australien et suédois dans The Conversation, de tels projets pourraient créer des catastrophes. Ils expliquent que les panneaux solaires ne convertissent que 15% de l’énergie qu’ils reçoivent en électricité et le reste est renvoyé dans l’atmosphère sous forme de chaleur. Les panneaux sont noirs et bien plus sombre donc que le sol du désert. Cela signifie qu’une grande quantité de panneaux solaires va absorber bien plus d’énergie et la transformer en chaleur« .

Donc en gros, couvrir le désert de panneaux solaires n’est pas une bonne idée, cela va rendre encore plus compliqué une transition énergétique qui s’annonce déjà particulièrement difficile.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source transitionsenergies.com ici

Source à l’adresse Insolentiae