Les conseils des Echos pour placer son argent malin !

Voici un article des Echos, la grande presse économique et financière de notre pays, presse officielle et subventionnée qui vous propose quelques pistes pour placer votre argent !

« Argent : nos conseils pour placer malin
Six idées pour rêver, faire fructifier son argent. Ou dépenser futé ».

Vous pouvez donc acheter un vignoble à plus de 5 millions d’euros dans le Périgord.

Si vous avez un peu moins de sous, ce qui est le cas de beaucoup de Français dont je fais partie et qui n’ont pas (encore !!!) 5 millions d’euros de côté, je suppose qu’il vous reste le Livret A.
« Périgord : château avec vignes. Amateur de nature, de Pécharmant (une appellation de Bergerac) et de vie de château ? Alors ce vaste domaine de 305 hectares situé au coeur du Périgord pourpre, à dix minutes de Bergerac, dispose d’atouts maîtres capables de séduire ceux en quête d’un changement de vie et de trajectoire. Une majestueuse allée privative de 900 mètres bordée d’acacias mène à ce monument historique comprenant des terres, des forêts, un parc et un vignoble classé AOC de 40 hectares. Patrice Besse commercialise cette propriété au prix de 5 412 000 euros ».

Haaa… non, classique, les Echos propose aux pauvres qui ont un peu d’argent quand même « Deux nouvelles SCPI européennes ».

« Depuis quelques semaines, deux nouvelles SCPI sont ouvertes à la souscription, avec l’Europe pour terrain de jeu. Lancé par Sogenial Immobilier, le premier véhicule baptisé Coeur d’Europe cible des immeubles de bureaux, des commerces et des locaux d’activité. « Nous commençons à investir en Belgique avec déjà deux actifs en portefeuille (bureau, crèche). Par la suite, nous allons acheter au Portugal, puis en Espagne », précise Jean-Marie Souclier, directeur général de Sogenial Immobilier. Ce gestionnaire exclut volontairement des investissements en Allemagne où de nombreuses SCPI font déjà leurs emplettes et ne vise que les pays de la zone euro afin d’éviter le risque de change. Le rendement cible annoncé la première année devrait atteindre 4,5 % nets de fiscalité payée à l’étranger. Le ticket d’entrée s’élève à 2.000 euros. »

Bon les SCPI, c’est quand même pas l’idée du siècle, c’est de la pierre papier avec ses avantages (vous ne vous occupez de rien) et ses inconvénients, celui qui s’occupe de tout ne vous laisse pas grand-chose !

Les Echos propose encore d’acheter dans un bâtiment historique, ou de prêter votre cash à des entrepreneurs ce qui est très risqué, ou encore de prendre une assurance-vie au Luxembourg, sans oublier les oeuvres d’art auxquelles vous ne connaissez rien…

Bref, autant dire que ce sont des idées qui n’en sont pas vraiment.

Au bout du compte, il existe très peu de placements réellement accessibles aux petits et aux particuliers.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Les Echos.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae