Tapering ou pas Tapering that is the question

Va-t-on réduire les injections de liquidités ou pas ?

Voici la seule question qui aujourd’hui hante les marchés boursiers.

Si les banques centrales, à commencer par la FED, réduisent un peu trop vite et un peu trop en volume les aides, les marchés plongeront avec une violence inouïe.

Et pour savoir si la FED va réagir, tout le monde scrute l’inflation !

« L’inflation américaine s’annonce comme le baromètre de la séance de Bourse de ce mardi avec à la clé un éventuel ajustement des anticipations quant au calendrier du prochain « tapering » de la Fed. La question du caractère temporaire ou non des tensions sur les prix, sous l’influence des problèmes d’approvisionnements, sera également un élément central. Vers 8h30, le contrat future septembre sur indice Cac 40 est stable.

Le département américain du Travail dévoilera la statistique à 14h30. Les analystes tablent généralement sur un léger tassement de la hausse des prix à la consommation en août, mais celle-ci devrait se maintenir au-dessus des 5 % sur un an, à 5,3 %, après 5,4 % en juillet. La variation mensuelle est estimée à 0,4 %, après 0,5 % le mois précédent, et à 0,3 %, comme en juillet, en données « core » (hors alimentation et énergie).

Les anticipations sur le tapering pourraient basculer.

Au-delà de la fermeté des prix de l’énergie, le marché s’inquiète de l’envolée des prix à la production, qui a atteint 8,3 % sur un an le mois dernier, niveau inédit depuis la création de la statistique en novembre 2010. Une tendance qui suggère que, si pause il y a dans la hausse des prix à la consommation, celle-ci pourrait n’être que passagère ».

Mon point de vue est que les banques centrales accepteront une inflation plus forte que d’habitude, parce qu’il n’y a pas le choix et que les marchés vont progressivement se faire à cette idée, que l’inflation temporaire va durer, mais que ce n’est pas si grave que cela.

J’explique tout dans le dossier ci-dessous pour les abonnés à la lettre Stratégie (tous les renseignements ici). L’inflation va être durable et il faut s’y préparer.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Investir.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae