Mâcon invite les confréries gourmandes de France à sa table

Le week-end du 25 et 26 septembre 2021, un impressionnant cortège de confréries gourmandes animera la ville de Mâcon. Les bords de Saône sont un beau point de ralliement. Et la confrérie locale de la gaufrette mâconnaise fait craquer tout le monde.

Fondée en 2007 par Claude Poissonnet, la confrérie de la Gaufrette mâconnaise n’en finit plus de célébrer la table en partage. D’abord, on doit à ce pâtissier la résurrection de cette spécialité mâconnaise dont les origines remontent au XVIe siècle. L’équipe de gaufretiers emmenée par le grand maître se compose de plusieurs « cuiseurs-rouleurs » dont l’objectif est de « faire connaître au plus grand nombre la gaufrette, sa recette, sa méthode de cuisson afin qu’elle soit fabriquée et savourée dans les foyers en toutes occasions, avec en filigrane la ville de Mâcon et ses atouts.« 

Dans son élan, la confrérie a créé les Confréries Gourmandes en Folie, impressionnant défilé de défenseurs de traditions régionales de toute nature (voir encadré). Marché des confréries, jeux pour enfants, dégustations, parades en ville, musique. Le 25 et 26 septembre, les bords de Saône vont craquer !

> Le programme complet des 3e Confréries Gourmandes en Folie de Mâcon

LES CONFRÉRIES PRÉSENTES

– Confrérie de la Gaufrette mâconnaise (Côte-d’Or)
– Confrérie de la Moutarde de Dijon (Côte-d’Or) 
– Confrérie de l’Escargot de Bourgogne (Côte-d’Or) 
– Confrérie du Cassis de Dijon (Côte-d’Or) 
– Confrérie de l’Oignon d’Auxonne – Auxonne (Côte d’Or) 
– Confrérie des Avalants navieurs des Chemins d’eau – Saint-Usage (Côte-d’Or) 

– Confrérie des Saveurs du Pays Charolais (Saône-et-Loire) 
– Confrérie des Chevaliers de la Pôchouse Verdunoise (Saône-et-Loire)
– Confrérie des Vignerons de Saint-Vincent de Mâcon (Saône-et-Loire) 
– Confrérie Saint-Fiacre Centre-Est basée à Mâcon (Saône-et-Loire) 
– Confrérie des Chevaliers du Taleu’ (Saône-et-Loire) 

– Guilde des Goûteurs de Gougères – Flogny-la-Chapelle (Yonne) 

– Confrérie de l’Or blanc de SALINS-les-Bains (Jura)
– Confrérie de la Quenelle sauce Nantua (Ain) 
– Confrérie des Chevaliers des Minimes de Montmerle-sur-Saône (Ain) 
– Confrérie des Goustiers de l’Andouille de Guéméné-sur-Scorff – Pays de Pourleth (Morbihan) 
– Confrérie de la Galette à suc’ et du gâteau mollet de Charleville-Mézières (Ardennes) 
– Verte Confrérie de la Lentille du Puy (Haute-Loire)
– Confrérie de l’Ordre du Vieux Pressoir – Saint-Haon-le-Châtel (Loire) 
– Confrérie des Damoiselles de Chiroubles (Rhône) 
– Confrérie du Gâteau de Saint-Genix – Saint-Genis-les-Villages (Savoie) 
– Confrérie du Murcon Matheysin – La Mure (Isère) 
– Confrérie du Raisin d’Or en Pays de Sigoules (Périgord Pourpre) 
– Confrérie du Pâté bourbonnais – Montmarault (Allier) 
– Confrérie de la Jolie Treille du Saint-Joseph et de l’Hermitage – Tournon-sur-Rhône (Ardèche)
– Confrérie du Saint-Peray – Saint-Péray (Ardèche) 
– Confrérie de la Caillette de Chabeuil – Chabeuil (Drôme) 
– Commanderie des Torsades de Frontignan (Hérault) 
Liste non exhaustive !


Bonus : la recette de la Gaufrette mâconnaise pour 4 personnes

  • 250g de sucre en poudre 
  • 500g de crème épaisse 30% MG 
  • 250g de farine de blé type 55 
  • Une pincée de sel
  • Parfum facultatif : vanille en poudre, caramel ou zest de citron
  • Dans un saladier, verser sucre, crème, sel et mélanger. 
  • Attendre quelques minutes que le sucre fonde 
  • Ajouter la farine et bien mélanger 
  • Faire chauffer un gaufrier (type Lagrange) doté de plaques spéciales
  • Verser une petite louche de pâte au milieu de la plaque et refermer
  • Surveiller la cuisson
  • Une fois cuite, sortir la gaufrette avec une spatule et rapidement la couper en deux dans le sens de la largeur
  • Rouler chaque partie sur un bâtonnet de bois de 16 mm de diamètre.

La gaufrette mâconnaise se conserve un mois dans une boîte en métal fermée, à l’abri de l’humidité 

Source à l’adresse Dijon/Beaune, le mag