Dixième samedi de mobilisation contre la généralisation du pass sanitaire (EN CONTINU)

Ce 18 septembre est le dixième samedi de mobilisation contre le pass sanitaire. Environ 180 manifestations sont prévues partout en France, dont trois rien qu’à Paris.

Mise à jour automatique

Découvrir plus

De nouvelles manifestations sont prévues dans de nombreuses villes de France, ce 18 septembre, afin de protester contre le pass sanitaire et l’obligation vaccinale dans certaines professions.

A Paris, des Gilets jaunes s’élanceront à partir de 12h de la place du Maréchal Juin (XVIIe arrondissement) pour aller jusqu’à Sentier (IIe arrondissement). Une autre manifestation menée par la militante Sophie Tissier (Force jaune) ira de la Place Laroque (VIIe arrondissement) jusqu’à Port-Royal (Ve). A 14h, la manifestation des Patriotes, menée par Florian Philippot se dirigera de la place du Trocadéro (XVIe arrondissement) vers le Champs-de-Mars (VIIe).

La police redoute d’éventuelles «tensions» à Toulouse, Nantes, Bordeaux et Paris. Le 11 septembre, des heurts avaient éclaté dans la capitale entre manifestants et forces de l’ordre dès la matinée puis en fin de journée autour du Palais-Royal, donnant lieu à 104 interpellations.

Selon une source policière, 17 000 manifestants contre le pass sanitaire sont attendus dans les trois cortèges parisiens, et 80 000 à 120 000 dans le reste de la France. Un nombre stable par rapport au précédent samedi de mobilisation, qui avait rassemblé 121 000 manifestants sur l’ensemble du territoire selon le ministère de l’Intérieur. Le collectif de comptage indépendant Le Nombre jaune avait quant à lui estimé le nombre de manifestants présents dans toute la France, le 11 septembre, à minimum 193 477.

Mesure très contestée par une partie des manifestants, l’obligation vaccinale pour les personnels de santé est entrée en vigueur le 15 septembre pour 2,7 millions de salariés. Le pass sanitaire devrait quant à lui être appliqué aux 12-17 ans à partir du 30 septembre, bien qu’Emmanuel Macron envisage la levée de certaines contraintes devant la baisse de l’épidémie de Covid-19.

Source à l’adresse RT France