Covid-19 : vers l’instauration d’un pass sanitaire local ?

Invité sur BFMTV le 19 septembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a soulevé l’hypothèse d’un pass sanitaire local qui s’appliquerait selon la situation sanitaire de chaque région. Un Conseil de défense doit se réunir pour en décider.

Le gouvernement se pencherait sur l’instauration d’un pass sanitaire local, adapté à la situation sanitaire des régions, selon les déclarations de Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, le 19 septembre sur BFMTV. «Il y a une réflexion sur laquelle on peut adapter les règles […] à la situation locale», a-t-il soulevé durant l’émission BFM Politique. Cette nouvelle monture du pass sanitaire serait étudiée lors d’un prochain Conseil de défense, «probablement mercredi prochain», soit le 22 septembre.

«Tout l’enjeu pour nous, dans les semaines et mois qui viennent, c’est comment garder des outils, quand on a vu qu’ils faisaient leurs preuves, qu’ils permettaient de protéger les Français, de maintenir les activités ouvertes, et en même temps comment on les adapte», a précisé le porte-parole du gouvernement.

L’idée directrice d’une évolution des mesures comme le pass sanitaire est d’éviter tout nouveau confinement, a affirmé Gabriel Attal. «On a envie que la vie continue», a-t-il assuré.

Le pass sanitaire est censé prendre fin le 15 novembre. Une telle annonce laisse présager qu’il n’en sera pas exactement ainsi, confirmant la déclaration d’Olivier Véran, le ministre de la Santé, qui affirmait qu’il est «encore trop tôt pour relâcher les mesures» sanitaires.

Source à l’adresse RT France