Des policiers pris à partie par des jets de projectiles lors d’un rassemblement sauvage à Bron

C’est un rendez-vous pratiquement hebdomadaire pour les passionnés de tuning : un parking de Bron où se massent des centaines de personnes. La police a tenté de les disperser le 17 septembre, mais elle a été accueillie par des jets de projectiles.

Le Progrès nous apprend le 18 septembre que des policiers ont été accueillis par des jets de projectiles la veille alors qu’ils tentaient de disperser un rassemblement de tuning à Bron, une ville limitrophe de Lyon. Plusieurs centaines de personnes étaient apparemment sur les lieux, à proximité d’un parking d’un centre commercial. 

Lyon Mag a recueilli une vidéo et affirme pour sa part que plusieurs milliers de personnes ont participé à ce rendez-vous sauvage de la mécanique. Ce média lyonnais donne une fourchette entre 4 000 et 5 000 personnes.

Les forces de l’ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes mais ont dû se replier face à la masse. Une personne a malgré tout été interpellée, selon les médias locaux. «C’est un problème qui dure depuis des années», a réagi auprès du Progrès le maire Les Républicains de la ville, Jérémie Bréaud.

«Vous avez beau envoyer deux ou trois équipages, quand vous avez plusieurs centaines de personnes en face, ça peut déraper rapidement», a-t-il ajouté. Le Progrès et France 3 indiquent que ces rassemblements de tuning ont lieu quasiment tous les vendredis et samedis dans la ville de Bron, avec des centaines de spectateurs.

Source à l’adresse RT France