Subway tourne en dérision la polémique sur les sous-marins entre la France et l’Australie

La chaîne américaine de restauration rapide s’est offert une pleine page de publicité dans un quotidien australien pour vanter ses sandwiches «90 milliards de dollars australiens moins chers» que les sous-marins «non nucléaires» français.

La controverse née de l’annulation de la vente de 12 sous-marins par la France à l’Australie a inspiré la société Subway. Sur une pleine page de publicité publiée le 18 septembre dans le quotidien australien The Age, la chaîne américaine de restauration rapide a vanté ses sandwiches «90 milliards de dollars australiens moins chers» («$90 billion cheaper») que les sous-marins «non nucléaires» français, en référence au montant du contrat avorté.

Il n’est pas certain que la réclame fasse beaucoup rire le gouvernement français. La décision de l’Australie d’annuler le contrat d’achat de sous-marins français en faveur de navires américains à propulsion nucléaire a suscité l’indignation de Paris. Le président Emmanuel Macron a rappelé le 17 septembre les ambassadeurs de France à Canberra et à Washington dans un geste sans précédent.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a de son côté déclaré ce 19 septembre que le gouvernement français savait que Canberra avait de «profondes et graves réserves» concernant le matériel français, avant que l’accord d’achat ne soit rompu le 15 septembre.

Source à l’adresse RT France