Moscou : des centaines de personnes dans la rue pour dénoncer des fraudes lors des législatives

A l’appel du Parti communiste russe, plusieurs centaines de personnes ont manifesté le 20 septembre dans le centre de Moscou pour fustiger des fraudes présumées lors des législatives. Le vote électronique est la cible majeure des critiques.

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies, le 20 septembre, au niveau de la place Pouchkine à Moscou pour dénoncer des fraudes présumées lors des élections législatives qui se sont tenues du 17 au 19 septembre. Le rassemblement a été initié par les communistes du KPRF arrivés en seconde position avec 19,20%, loin derrière le parti au pouvoir Russie unie qui a raflé 49,63%. Parmi les participants, figuraient notamment Valeri Rachkine et Denis Parfenov, des députés communistes. 

Si le scrutin s’est globalement déroulé dans de bonnes conditions, quelques irrégularités ont été notées par les autorités dans certains bureaux de vote. Les manifestants ont notamment dénoncé le vote électronique. Une nouveauté dans le processus électoral du pays, permettant aux Russes issus de certaines régions de voter à distance via le portail unique des services publics. 

Ces élections interviennent un peu plus d’un an après l’adoption en 2020 par référendum d’amendements constitutionnels qui ont, entre autres, considérablement élargi le pouvoir des législateurs russes. Comme pour la consultation populaire de 2020, l’élection des 450 députés de Douma s’est déroulée pendant trois jours, une mesure testée l’année dernière dans le cadre de la pandémie.

Source à l’adresse RT France