A nouveau déféré devant la justice, Harvey Weinstein continue de plaider non coupable

Harvey Weinstein a été déféré le 20 septembre devant un tribunal californien pour cinq accusations d’agressions sexuelles et de viol. L’ancien producteur purge depuis mars 2020 une peine de 23 ans de prison pour des faits similaires.

Le magnat déchu d’Hollywood Harvey Weinstein a continué à continué à plaider non coupable le 20 septembre devant un tribunal de Los Angeles des accusations d’agressions sexuelles et de viols portées contre lui en Californie par cinq femmes.

Weinstein, 69 ans, purge depuis 2020 une peine de 23 ans de prison pour des faits similaires à New York. Il a été transféré cet été à Los Angeles, ville où le producteur de cinéma régnait autrefois en maître, pour y répondre des nouvelles accusations. Il est accusé d’avoir violé ou sexuellement agressé cinq femmes dans des hôtels entre 2004 et 2010. S’il est reconnu coupable de tous ces faits, le producteur encourt 140 années de prison en plus de sa condamnation à New York.

Au total, près de 90 femmes dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow et Rosanna Arquette ont accusé Harvey Weinstein de harcèlement, d’agressions sexuelles, ou de viols. Mais le délai de prescription a été dépassé dans nombre de ces affaires, dont certaines remontent à 1977. Il a toujours nié les faits, à New York comme en Californie, affirmant que ses accusatrices étaient consentantes.

La prochaine audience à Los Angeles est prévue le 25 octobre.

Source à l’adresse RT France