L’Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains civils et militaires

Les autorités algériennes ont fait savoir que leur pays fermait son espace aérien aux avions marocains civils et militaires, dans un contexte de rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat.

L’Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains civils et militaires : c’est ce qu’ont annoncé ce soir du 22 septembre les autorités algériennes, selon l’AFP.

Les relations entre l’Algérie et le Maroc sont traditionnellement difficiles, en raison principalement de l’épineux dossier du Sahara occidental. Les tensions se sont accentuées l’année dernière quand l’ancien président américain Donald Trump a décidé de reconnaître la souveraineté de Rabat sur le Sahara occidental, en contrepartie d’une normalisation des relations du Maroc avec Israël. Le 24 août dernier, le chef de la diplomatie algérienne Ramtane Lamamra a accusé le Maroc d’avoir «introduit une puissance militaire étrangère dans le champ maghrébin» ; partant, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le voisin marocain.

Détails à suivre… 

Source à l’adresse RT France