La campagne de vaccination : un révélateur de la fracture sociale et géographique ? (REPORTAGE)

Si le taux de vaccination contre le Covid des Français est parmi les plus élevés au monde, les disparités géographiques dans ce domaine restent fortes et le gouvernement peine à convaincre les habitants de certains départements défavorisés.

Avec un taux de vaccination contre le Covid-19 parmi les plus élevés au monde, la France espère bien pouvoir alléger ses mesures sanitaires dans les mois qui viennent. Toutefois, les disparités géographiques dans ce domaine restent fortes et le gouvernement peine à convaincre les habitants de certains départements défavorisés. En Seine-Saint-Denis par exemple, ils sont même près de 40% à n’avoir pas reçu la première dose du vaccin contre seulement 12% au niveau national. 

Notre reporter David Khalifa, citant le géographe Emmanuel Vigneron et les «infrastructures en charge de combler ce retard» vaccinal, évoque plusieurs facteurs pour expliquer cette situation : la peur de payer pour une vaccination qui est en réalité gratuite, la barrière de la langue ou bien encore la crainte de l’expulsion pour ceux qui vivent illégalement en France.

Source à l’adresse RT France