Pour le Wall Street Journal, la Chine opte pour la faillite d’Evergrande

La Chine se prépare à une possible faillite d’Evergrande, selon le Wall Street Journal…

Ce qui semble susciter l’étonnement des analystes.

« La Chine a appelé les autorités locales à se préparer à une éventuelle faillite du géant chinois de l’immobilier China Evergrande Group, rapporte jeudi le Wall Street Journal, qui cite des responsables proches du dossier.

Cette démarche a été présentée par les autorités comme visant à « être prêt à une possible tempête », précise l’article;

Evergrande, lourdement endetté, doit payer ce jeudi des intérêts d’un montant de 83,5 millions de dollars sur un emprunt obligataire libellé en dollars. Il est aussi censé honorer la semaine prochaine les intérêts d’une autre obligation en dollars pour un montant de 47,5 millions.

Les deux obligations seront en défaut si Evergrande ne règle pas les intérêts dans les 30 jours suivant les dates de paiement prévues.

Selon le Wall Street Journal, des collectivités locales chinoises ont reçu pour instructions de se préparer à reprendre des projets et de mettre en place des équipes chargées de faire respecter la loi en cas de protestations de la population, ajoute le journal ».

Evergrande va couler, et cela va couler à la chinoise.

Ils seront punis et châtiés en place publique.

Pour le reste, ce sera également à la chinoise.

Les gouvernement locaux vont reprendre les dossiers et terminer les constructions en les affectants à d’autres constructeurs pour ne pas laisser les gens totalement ruinés. Pour ceux qui ne seraient pas contents, là aussi ce sera à la chinoise et il y aura des équipes pour faire respecter la loi..

Enfin, parce que les Chinois ne font jamais n’importe quoi, « de son côté, Bloomberg a rapporté jeudi, en citant une source proche du dossier, que les autorités chinoises avaient demandé à Evergrande d’éviter un défaut à court terme sur ses obligations en dollars, l’appelant à communiquer activement avec ses créanciers ».

Les Chinois feront sans doute cela bien.

Ils éviteront le pire chez eux car ils ont une économie administrée et souveraine. Le gouvernement chinois a donc des leviers d’action, il peut agir (lui).

Ils éviteront le pire sur les marchés internationaux en évitant sans doute le défaut sur les obligations en dollars.

La Chine apparaîtra alors comme un partenaire international solide et respectueux de ses engagements.  Un partenaire responsable.

Il ne me semble pas dans l’intérêt des intérêts de la Chine grande puissance millénaire avec une vision à long terme de créer aujourd’hui une crise qui peut être assez facilement jugulée.

Il n’y aura pas de crise Evergrande.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Boursorama.com ici

Source à l’adresse Insolentiae