Paris : la statue du général Joseph Gallieni vandalisée

Déjà prise pour cible en 2020, la statue du général Gallieni, située place Vauban à Paris (VIIe arrondissement), a été de nouveau vandalisée le 26 septembre. L’adjointe à la mairie de Paris en charge du patrimoine a annoncé le dépôt d’une plainte.

La statue du général Gallieni, située dans le VIIe arrondissement de Paris, a été vandalisée dans la matinée du 26 septembre. Comme on peut le voir sur plusieurs photos diffusées sur les réseaux sociaux, elle a été recouverte d’une peinture rouge que certains assimilent à du «faux sang».

L’adjointe à la mairie de Paris en charge du patrimoine, de l’histoire de la ville, Karen Taïeb, a confirmé sur Twitter qu’une plainte avait été déposée et les services de la ville alertés, notamment ceux en charge de la conservation des œuvres d’art religieuses et civiles (COARC) et des questions de propreté dans la capitale.

Le journaliste Clément Lanot a diffusé une vidéo de la statue vandalisée.

Le général Gallieni était un militaire et administrateur colonial français. Nommé successivement gouverneur de Madagascar, gouverneur militaire de Paris puis ministre de la Guerre, il participa à l’expansion coloniale française et contribua à la victoire de la Marne pendant la Première Guerre mondiale.

Ce n’est pas la première fois qu’une statue d’un personnage historique est vandalisée. En juin 2020, la même statue avait été bâchée symboliquement par des militants antiracistes pour dénoncer le rôle du militaire durant la colonisation. Le même mois, c’était la statue représentant Jean-Baptiste Colbert – trônant devant le palais Bourbon qui abrite l’Assemblée nationale à Paris – qui avait subi le même sort : de la peinture rouge avait été jetée sur la statue.

Source à l’adresse RT France