L’eau payante chez McDonald’s, l’art du marketing…

Comment rendre payant les ressources qui sont gratuites ou presque ?

C’est tout l’art du marketing et le défi que relèvent chaque jour de grandes multinationales…

Si elles pouvaient vous faire payer l’air que vous respirez elles n’hésiteraient pas un seul instant !

Eau payante chez McDonald’s la polémique !

« Le géant américain du fast-food arrête la vente de bouteille d’eau dans ses restaurants pour réduire les déchets plastiques. Les clients pourront désormais la consommer au gobelet mais l’annonce du prix du verre de cette eau du robinet filtrée suscite des crispations.

McDonald’s met fin à la vente de bouteilles d’eau en plastique dans ses restaurants. Désormais, l’eau se consommera au verre. L’annonce colle aux ambitions de l’enseigne de fast-food qui se veut plus verte et écolo. Mais le prix du verre d’eau suscite de vives réactions. Explications.

La chaîne de fast-food a annoncé, en mars dernier, qu’elle mettait fin à son contrat avec Evian et Badoit. Conséquence : les clients ne pourront plus acheter de bouteilles d’eau dans les restaurants. McDonald’s les remplace par de l’eau au verre ou plutôt au gobelet en carton. Dans un communiqué publié le 22 avril, la chaîne précisait qu’en moyenne, « 75 millions de bouteilles étaient vendues dans les restaurants McDonald’s en France. Ce nouvel engagement va permettre l’économie de plus de 1 000 tonnes de plastique supplémentaire ».

Mais l’annonce de son prix a du mal à passer et suscite la polémique : le gobelet de 25 centilitres d’Eau by McDo classique coûte 1,75 € et celui de 50 centilitres 2,30 €. Cela veut dire que la chaîne de restauration rapide vend son eau entre 4,60 et 7 € le litre. Un employé a d’ailleurs réagi sur Twitter, parlant de « la plus grosse arnaque du siècle »…

Elle a bon dos l’écologie n’est-ce pas !

Certes la vente de bouteille d’eau en plastique vit ses dernières heures, et les grands marques d’eaux minérales ont de gros soucis à se faire, mais se faire vendre de l’eau du robinet filtrée, c’est effectivement une vaste plaisanterie.

Après, il suffit de ne pas aller chez MacDonald’s, ce qui me semble assez mal engagé lorsque je vois les queues importantes.

MacDo a divisé par deux ses effectifs, ses burgers fabriqués à la commande sont froids la moitié du temps et à peine cuits. L’eau y coûte 7 euros le litre.

Stop ou encore ?

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Ouest-France.fr ici

Source à l’adresse Insolentiae