Idéeal Local, la plateforme de vente en circuits courts faite pour les gourmets

Le bon terroir, au bon moment, au bon prix. Tel est l’idéal de Marie-Lucie Jacquey, l’inspirée fondatrice d’une plateforme de vente en ligne de produits de saison basée à Dijon. Le circuit-court n’est pas toujours celui qu’on croit. Et Idéeal Local n’a pas fini de régaler les gourmets !

« C’est la cocotte-minute ici ! » Dans son style bien à elle, Marie-Lucie passe à table. Depuis son petit entrepôt rue de Skopje, sur le marché de l’agro, elle raccompagne un futur producteur partenaire, accueille des cagettes multicolores belles à croquer, conseille son jeune assistant Kiéran, déballe avec appétit son carton de flyers, tout en laissant couler le flot de son « moulin à paroles » (c’est elle qui le  dit).

Sa start-up, lancée à feu doux en avril dernier, est née d’une idée simple (ce sont toujours les meilleures) : distribuer en circuit raccourci le best-of de nos régions depuis Dijon. Et in fine manger mur et manger mieux. « Plus il y a d’intermédiaires, plus il y a de structures à financer, moins le consommateur a de chances d’avoir un produit récolté à maturité, sapide et au prix juste », pose la maman d’Idéeal Local.

L’assiette voyage

Le sourcing, Marie-Lucie maîtrise. Cette Dijonnaise pur jus a connu une première vie professionnelle aux États-Unis dans l’agroalimentaire. Passionnante et intense. Puis elle est revenue en Côte-d’Or mettre la main à la pâte dans la meunerie industrielle, avant de murir lentement son projet comme une belle figue de Solliès. 

Notre « hypersensible du goût » a ainsi mené une cartographie gourmande de la France et identifié des producteurs consciencieux, qu’elle va voir directement. « J’ai besoin de sentir le produit dans tous les sens du terme. Puis il y a la magie des rencontres qui en entraînent d’autres. J’apprends plein de choses », pose l’intéressée, qui commercialise par lots des petites pépites (goûtées et approuvées par l’auteur de ces lignes !). L’assiette voyage : le Gard a de généreuses tomates anciennes et aubergines tigrées, Solliès-Pont (Var) est la capitale incontestée de la figue, Menton n’a que le citron en tête, quand, plus près de nous, la plaine de Saône sort de terre patates et légumineuses bio, tandis que Savouges est un paradis des courges…

« À chaque terroir ses spécificités, sa météo, ses sols et donc ses cultures », se régale la cheffe d’orchestre, sur le point d’intégrer à son catalogue les pains de Jérôme Bruet (Les champs du destin à Sacquenay) et qui rêve d’huîtres d’Archachon et de moules du Mont-Saint-Michel. Miam !

La gamme de produits régionaux est déjà belle. Il faut goûter une fois dans sa vie les délicates ravioles de la mère Maury (Romans-sur-Isère) et croquer dans un saucisson des Salaisons du Mont Charvin (pays d’Annecy) pour devenir addict. Les yeux de Marie-Lucie deviennent énormes : « C’est le meilleur saucisson du monde ! Il me rappelle les voyages au ski en famille. » La jeune quadra a gardé de la tendresse pour l’enfant qu’elle était. « Il y a beaucoup de madeleines de Proust ici. » 

Vive le vendredi !

Toute ces petits bonheurs sont à portée de commande. Il suffit de passer par ideeallocal.fr et de récupérer sa collecte sur place chaque vendredi, dans ce qui ressemble à une joyeuse procession du bon goût. Le concept enseigne un autre rythme de consommation, loin de nos caprices instantanés et de notre frigo déconnecté des réalités saisonnières.

Marie-Lucie n’est « pas une donneuse de leçons » pour autant, mais elle en profite souvent pour développer une pédagogie envers ses clients. On apprend alors que non, ce n’est plus vraiment la saison des citrons. Que si, ma bonne dame, 5 kg de tomates peuvent faire à la fois le bonheur d’un pique-nique, d’une salade, d’un barbecue et d’une tarte. Que toutes ces bonnes choses, « ça se partage en famille, entre voisins, entre collègues de bureau ! » car après tout, l’acte d’achat groupé ne date pas d’hier. Qui n’a jamais eu de bon plan vin, fromage ou huile d’olive ?

Idéeal Local entend bâtir sa prospérité sur ces réflexes de consommation. Il y a déjà des fidèles. Personne ne veut louper le vendredi 1er octobre : à 19h, c’est portes-ouvertes en présence de quelques producteurs du coin et cocktail de l’amitié. Avec tout ce beau monde, la cocotte-minute n’a pas fini de siffler.


💻 Précommandes en ligne ici. Collecte chaque vendredi de 9h à 19h. Portes ouvertes vendredi 1er octobre à 19h.
📍Relais Idéeal Local, 25 A rue de Skopje à Dijon.

Source à l’adresse Dijon/Beaune, le mag