«Une surprise pour le mois de novembre» : Didier Raoult va-t-il quitter la France ?

Dans une vidéo publiée sur YouTube, le directeur de l’IHU Méditerranée Infection a dénoncé le «harcèlement» dont il serait victime depuis deux ans, avant d’évoquer une «délinquance anti-élitiste» faisant que «les meilleurs de ce pays s’en vont».

Va-t-il quitter la France ? Dans une vidéo publiée sur YouTube le 29 septembre, le professeur Didier Raoult a annoncé réserver «une surprise pour le mois de novembre», lors d’un long propos dénonçant le harcèlement dont lui et ses équipes seraient victimes, ainsi que le traitement réservé «aux meilleurs» en France.

Evoquant en introduction un «complot mis au jour par France Soir» et la «haine complètement folle» qu’il a pu constater, le directeur de l’IHU Méditerranée Infection parle ensuite de «gens qui persécutent [lui et ses équipes] en mettant des horreurs sur [eux] et sur l’Institut sur Wikipedia».

«Ce harcèlement sur notre recherche, ce harcèlement personnel, ce harcèlement par les institutions qui a mené au fait que je dois être le seul médecin qui dans ces conditions n’ait pas été prolongé dans ses fonctions du CHU depuis des années», poursuit Didier Raoult. «Ça amène quand même à laisser rêveur», commente-t-il.

Il ne faut pas laisser une délinquance anti-élitiste s’installer

C’est alors que le microbiologiste entretient en ces termes un certain suspens quant à son avenir : «Je vous réserve une surprise pour le mois de novembre». «Les gens se demandent pourquoi […] les meilleurs de ce pays s’en vont ? C’est parce que vous ne pouvez pas traiter les gens comme ça», poursuit-il, avant de mettre en garde sur le fait qu’il ne faille pas «laisser une délinquance anti-élitiste s’installer». «Je suis bénévole depuis que je fais l’IHU, je n’ai pas d’activité privée», a tenu a préciser Didier Raoult. 

«On peut au moins nous traiter correctement, en tous cas ne pas nous harceler […] Ça rappelle bien sûr la guerre avec d’autres moyens : les délateurs, les lettres anonymes… C’est des mœurs qui sont dégoûtantes», a enfin jugé le professeur.

Comme l’indique France Inter, les six membres fondateurs de l’IHU Méditerranée Infection et sa présidente ont acté le 24 septembre le lancement du recrutement d’un successeur à Didier Raoult, qui sera désigné au plus tard le 30 juin 2022.

Source à l’adresse RT France