Etats-Unis : un soldat emprisonné pour une vidéo critiquant ses supérieurs au sujet de l’Afghanistan

Un officier des Marines est actuellement en détention provisoire pour avoir publié une vidéo dans laquelle il critique les dirigeants civils et militaires des Etats-Unis pour leur gestion du retrait d’Afghanistan.

Le lieutenant-colonel Stuart Scheller, officier du corps des Marines des Etats-Unis, est actuellement emprisonné pour avoir critiqué, dans une vidéo publiée sur les réseaux, les chefs civils et militaires responsables du retrait chaotique des troupes américaines d’Afghanistan. Selon le New York Post, l’officier a annoncé qu’il démissionnait et renonçait ainsi à une pension de 2 millions de dollars après 17 ans de service.

CBS News indique qu’une audience préliminaire était prévue le 30 septembre, mais que celle-ci a été reportée au 5 octobre. Stuart Scheller a donc été placé en détention provisoire dans la prison du Camp LeJeune, en Caroline du Nord. Le Marine n’a donc pas pour l’heure été inculpé, mais il risque d’être accusé de conduite indigne, d’outrage envers des fonctionnaires, de désobéissance à un officier supérieur et de non-respect d’un ordre ou d’un règlement, toujours selon les informations du média américain.

«Les gens sont bouleversés parce que leurs hauts dirigeants les ont laissés tomber»

En août dernier, Stuart Scheller avait publié une vidéo mettant en cause les hauts responsables militaires américains après la confirmation qu’un certain nombre de Marines avaient été tués dans de l’attentat sucide ayant eu lieu à Kaboul le 26 août. Comme le rapporte CBS News, l’officier avait déclaré que l’un de ses proches se trouvait parmi les victimes, et avait appelé les hauts dirigeants civils et militaires à admettre les erreurs commises au cours du retrait des forces américaines d’Afghanistan. «Les gens sont bouleversés parce que leurs hauts dirigeants les ont laissés tomber et aucun d’entre eux ne lève la main, n’assume la responsabilité [de ses décisions] et ne dit que nous avons tout gâché», avait-il déclaré dans cette vidéo.

Tous ces gens sont morts en vain si nous n’avons pas de hauts dirigeants qui assument leurs responsabilités

On peut l’y entendre critiquer le secrétaire à la Défense Lloyd Austin et le plus haut responsable militaire du pays, le chef d’état-major des armées Mark Milley, pour leurs prévisions erronées selon lesquelles les forces afghanes seraient capables de résister aux attaques des Taliban, ainsi que pour la fermeture de la base aérienne de Bagram en juillet denier – une fermeture qui rendait obligatoire les évacuations de personnels via l’aéroport de Kaboul. «Potentiellement, tous ces gens sont morts en vain si nous n’avons pas de hauts dirigeants qui assument leurs responsabilités et lèvent la main pour dire que nous n’avons pas bien fait les choses à la fin», avait-il affirmé à propos des soldats américains morts en Afghanistan au cours des 20 dernières années.

«Ils ont décidé de jeter mon fils en prison pour le faire taire»

Suite à l’annonce de l’incarcération de Stuart Scheller, ce sont ses parents qui ont à leur tour critiqué le général Mark Milley et Lloyd Austin, mais aussi le général Frank McKenzie en demandant leur démission, comme le précise le New York Post«Notre fils a demandé des comptes. Tout au long de l’audition d’aujourd’hui, je n’ai pas l’impression qu’ils ont accepté de rendre des comptes», a déclaré la mère de Stuart Scheller sur Fox News. «Je suis extrêmement déçu. Ce n’est pas une coïncidence à mon avis qu’ils aient imposé un bâillon à [Stuart] et qu’ils l’aient mis en prison la veille du jour où ils devaient se présenter devant les sénateurs – et demain devant les membres du Congrès», a déclaré son père, considérant qu’il s’agit «plutôt d’un acte de lâcheté». Stuart Scheller Senior a par ailleurs affirmé que son fils avait reçu l’ordre de ne rien communiquer sur les médias sociaux.

Et de poursuivre sur l’affaire entourant son fils en ces termes : «Stuart est un homme aux principes incroyables. C’est un héros de guerre hautement décoré. C’est un guerrier qui se bat toujours pour ses Marines et les anciens combattants […] Ils ont décidé de jeter mon fils en prison pour le faire taire». «Stuart n’a tué personne, Stuart ne s’est pas drogué et n’a commis aucun délit à caractère sexuel. Il a dit la vérité et a demandé des comptes», conclut le père de l’officier.

Source à l’adresse RT France