« L’Austéflation, ce que les Français découvrent avec la hausse des prix et les pénuries !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Nous vivons un nouvel instant économique.

De l’inflation qui s’accompagne d’austérité.

Cette austérité sera fiscale quand il faudra payer et financer le quoi qu’il en coûte.

Cette austérité sera décroissante lorsqu’il faudra s’adapter et supporter les pénuries qui seront de plus en plus nombreuses.

Cette austérité sera également inflationniste en raison des pénuries de toutes sortes qui entraînent des hausses de prix considérables à commencer par le prix de l’énergie.

Prix de l’énergie : +12 % pour l’électricité en 2022 et + 15 % en novembre pour le gaz, annonce Barbara Pompili

« Le Premier ministre Jean Castex doit annoncer des « mesures du gouvernement pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie » jeudi soir au 20H de TF1.

La flambée des prix de l’énergie se poursuit. Les tarifs réglementés de l’électricité devraient connaître une nouvelle hausse « aux alentours de 12 % » en début d’année prochaine, a indiqué jeudi 30 septembre sur CNews la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Par ailleurs, alors que les tarifs réglementés du gaz appliqué par Engie à près de 3 millions de foyers français vont augmenter de 12,6 % TTC au 1er octobre, la ministre a confirmé jeudi matin une nouvelle hausse en novembre de l’ordre de 15 %.

« Nous travaillons à ce que nos concitoyens ne soient pas trop impactés », a assuré Barbara Pompili, alors que le Premier ministre doit dévoiler en soirée des mesures d’aides aux consommateurs pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie ».

En Juin 2022 les Français découvriront l’austéflation !

Vous l’avez sans doute deviné, j’ai inventé ce mot pour les besoins de la cause et pour définir la période que nous allons traverser.

Pour l’instant vous ne voyez que l’inflation pointer sérieusement plus que le bout de son nez en cette rentrée avec un niveau à deux chiffres c’est à dire au moins égale ou supérieure à 10 %.

Ce que vous ne voyez pas encore c’est le volet austérité.

C’est normal.

Il y a des élections présidentielles dans quelques mois et il ne faut effaroucher ni faire fuir les mougeons français, vous savez, ce mélange hybride de mouton et de pigeon.

Nous allons donc avoir droit aux promesses qui n’engagent que ceux qui croient ou presque pendant ces prochains mois de même que quelques petits cadeaux électoralistes.

Une fois le vainqueur désigné, il y aura le dur retour à la réalité, et ce sera l’austérité.

Les Français découvriront donc, l’austérité après les élections.

L’inflation actuelle n’est que le hors d’œuvre assez indigeste je vous l’accorde et le début des « réjouissances ».

Ce ne sera pas très agréable, mais comme disait mon pépé y compris pendant l’été 40 face aux Allemands, un homme averti en vaut deux mais un soldat préparé en vaut 4. A cette époque mon pépé était un petit sous-lieutenant. Son commandant très courageusement avait décidé de prendre la poudre d’escampette. Les capitaines du régiments étaient morts aux combats et les lieutenants itou. Bref, il s’est retrouvé par la force des choses à la tête des restes d’un régiment ou il n’y avait que des gueux et des sans-dents de l’époque. Mais le grand-père était prêt, alors ils ont réussi à faire suer les Allemands un bon bout de temps ce qui valut au pépé la croix de guerre avec palme.

Ce qui fait aussi la différence dans l’action, c’est la compréhension de la situation. 

Cela fait plus d’un an et pour tout dire presque depuis le début de la pandémie que je vous chronique cette histoire d’inflation.

Il y a deux phénomènes que vous allez, que nous allons tous affronter et auxquels vous devez vous adapter.

L’inflation qui est déjà là. Comme prévu.

L’austérité qui arrive et qui sera là dès le second semestre de l’année prochaine.

Ces deux tendances lourdes des prochains 24 mois constituent ce que j’appelle l’austéflation et vont considérablement vous appauvrir.

Il y a des choses à faire. Des dépenses à faire, des placements à envisager, des arbitrages à réaliser, des décisions à prendre pour négocier au mieux cette nouvelle étape d’une crise qui durera encore longtemps.

Je vous dis tout dans le dossier spécial du mois de septembre qui est en ligne dans vos espaces lecteurs ici intitulé « Juin 2022 les Français face à l’austéflation ». Pour ceux qui veulent en savoir plus, tous les renseignements concernant l’abonnement à la lettre STRATEGIES et aux dossiers spéciaux, sont ici!

C’est un sujet dont nous reparlerons car il va être évolutif, comme les pénuries, comme les hausses des prix, comme les manques et la grande disette de tout qui commence.

Ce que nous vivons, c’est la fin d’un monde. Celui de la croissance infinie basée sur la consommation de masse, liée à la production de masse grâce à une masse d’énergie abondante et pas chère.

Bienvenue dans le monde d’après, et cela ne va pas vous plaire.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire [email protected]
Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source à l’adresse Insolentiae