Côte d’Ivoire : le gouvernement pourrait imposer le pass sanitaire dans les restaurants et les bars

La Côte d’Ivoire pourrait bientôt adopter le pass sanitaire si la situation épidémiologique ne s’améliore pas. Le pays d’Afrique de l’Ouest est aux prises avec une troisième vague de Covid-19 qui ne semble pas marquer le pas.

En Côte d’Ivoire, le gouvernement envisage d’instaurer un pass sanitaire pour pouvoir accéder aux bars et aux restaurants. La décision finale devrait être prise en fonction de l’évolution de l’épidémie de Covid-19. Cette mesure inquiète une profession déjà gravement fragilisée par la crise sanitaire, comme l’a constaté dans la capitale, Abidjan, la reporter de RT France Lilaafa Amouzou.

S’ils ne se disent pas opposés aux mesures sanitaires, les restaurateurs d’Abidjan craignent de voir leur chiffre d’affaires diminuer. «Mon restaurant peut accueillir six à sept cents personnes […] mais si je dois réduire à cent personnes, alors je devrais fermer», se lamente ainsi Jean-Jacques Biandji, le propriétaire du restaurant l’Espace Port Royal situé dans un quartier populaire du nord d’Abidjan.

Quant aux clients du restaurant, ils restent partagés sur la question du pass sanitaire. «Personnellement, je suis contre. J’aimerais que ça [le vaccin] soit mieux expliqué […], chacun est libre de faire son choix», déclare une jeune femme interrogée. «On dit qu’on copie tout sur l’Occident, mais dans ce cas-là, c’est bien pour nous, car ça [le pass sanitaire] nous protège, ça nous responsabilise aussi, donc je suis prêt à le faire», explique un autre client.

Depuis le 20 septembre, date de l’instauration d’un pass sanitaire aux frontières, tous les voyageurs en provenance ou à destination de la Côte d’Ivoire doivent être munis d’un pass avec QR code. Dans ce pays de 27 millions d’habitants, seulement 6% de la population a reçu une dose de vaccin à ce jour.

Source à l’adresse RT France