Catalogne : des manifestations organisées quatre ans après le référendum d’autodétermination

En Catalogne, plusieurs manifestations se sont déroulées pendant trois jours afin de célébrer le référendum sur l’autodétermination de la province qui s’est tenu en octobre 2017. RT est allée à la rencontre des manifestants.

Plusieurs centaines de personnes sont descendus dans les rues de Barcelone pour commémorer l’anniversaire du référendum d’autodétermination de 2017 à la suite duquel le gouvernement catalan de l’époque avait unilatéralement déclaré l’indépendance de la région. La mobilisation a commencé le 1er octobre avec un hommage spécial rendu aux militants de 2017 qui avaient rendu possible le scrutin en cachant les urnes à leur domicile. Le jour suivant, des marches populaires ont été organisées dans toute la catalogne. Le 3 octobre, dernier jour de la mobilisation, une grande manifestation a eu lieu sur la plus grande artère de Barcelone. RT est allée à la rencontre des manifestants.

«La volonté d’indépendance est la même qu’avant, je dirais même qu’elle s’est renforcée, car durant ces quatre dernières années on a vu la réponse répressive de l’Espagne et si quelqu’un avait encore un doute maintenant il est convaincu», explique une manifestante.

Une femme, venue avec son mari et ses deux enfants, se veut combattive : «Nous venons d’un petit village près de Barcelone […] nous voulons défendre l’avenir de nos enfants et nous ne pouvons pas admettre que l’on piétine nos droits.» 

Un jeune homme préfère rester optimiste malgré les difficultés rencontrées. «Quand arrivent les jours d’automne, on se souvient des jours d’octobre 2017 et l’espoir est plus que jamais vivant», explique-t-il.

L’ancien leader indépendantiste Carles Puigdemont est arrivé en Sardaigne ce 3 octobre. Il s’est engagé à se présenter le 4 octobre devant un juge de Sassari, en Sardaigne, qui devra décider de son éventuelle extradition vers l’Espagne, réclamée à cor et à cri par la justice espagnole. Depuis cet été, des négociations sont en cours entre le gouvernement espagnol et les leaders actuels de la région pour résoudre «le problème catalan», négociations qui pour le moment n’ont pas donné de résultats concrets.

Source à l’adresse RT France