Schiappa épinglée pour avoir fait la promotion de son dernier livre sur un podcast sulfureux

Marlène Schiappa aurait entrepris de promouvoir son dernier livre sur un podcast en présence d’invités eux-mêmes visés par une mission interministérielle. L’émission, qui aurait été filmée dans son bureau place Beauvau, n’a pas été diffusée.

La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté a-t-elle cherché à promouvoir son dernier livre au côté de personnalités visées par la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), rattachée au ministère de l’Intérieur ?

Le 2 octobre, le collectif L’Extracteur, qui revendique l’objectif d’informer sur les dangers de certaines pseudo-alternatives en matière de santé et d’alimentation ainsi que d’alerter sur les dérives sectaires, a épinglé la ministre dans une publication agrémentée de plusieurs captures d’écran en ce sens. «La Ministre chargée de la lutte contre les dérives sectaires participe à un podcast New Age promouvant Thierry Casasnovas et des astrologues, médiums, anthroposophes, chamans, pseudo-thérapeutes… Bref, tout ce que la Milivudes décrit comme le terreau fertile des dérives», peut-on lire dans la publication sur Twitter.

Un podcast filmé au ministère ?

Après avoir fait l’objet de plusieurs annonces sur les réseaux sociaux (dont certaines auraient été supprimées pour contenir un début de polémique), l’émission qui, selon des photographies analysées par le quotidien Libération, aurait été enregistrée dans les locaux du ministère de l’Intérieur, semble finalement avoir été annulée.

«Contacté à de multiples reprises pour confirmer que cet épisode a bien été enregistré à Beauvau, puis que sa diffusion a été annulée, le cabinet de la ministre déléguée n’a donné aucune suite à nos requêtes», a expliqué le journal selon qui l’entourage de la ministre aurait reconnu «l’erreur de cette collaboration».

Parmi les invités en présence desquels Marlène Schiappa aurait fait la promotion de son dernier livre, figurait notamment Thierry Casasnovas qui, cité par Libération, prétend «soigner du Covid au cancer, avec des légumes crus», et dont les déclarations ont fait l’objet de plus de 600 saisines depuis 2016. 

En tout état de cause, Marlène Schiappa et l’animatrice du podcast en question «n’en sont pas à leur coup d’essai en matière de projets communs», toujours selon le même journal qui précise que les deux femmes ont, en 2015, préfacé et postfacé un livre écrit par la directrice d’un centre de cosmétiques de la marque Weleda, dans lequel sont entre autres évoqués les bienfaits de la naturopathie pour soigner le cancer.

Source à l’adresse RT France