L’Australie n’accueillera pas de touristes étrangers avant 2022 au moins en raison du Covid-19

Le Premier ministre australien a annoncé que les touristes étrangers ne seront pas admis en Australie avant 2022. Une déclaration qui intervient dans l’exposé de la stratégie de lutte contre la propagation du Covid-19 dans le pays.

Les touristes étrangers ne seront pas les bienvenus en Australie avant au moins l’année prochaine. Le Premier ministre australien Scott Morrison l’a annoncé le 5 octobre alors qu’il présentait des plans pour lever certaines des restrictions de voyage parmi les plus dures et les plus longues imposées au monde durant la pandémie de Covid-19.

A la place des touristes, le pays ouvrira ses portes émigrés qualifiés et aux étudiants après avoir atteint l’objectif de vaccination complète de 80% des 16 ans et plus. Le Premier ministre n’a toutefois pas précisé quand ces groupes seraient autorisés à entrer sur le territoire. Scott Morrison avait annoncé quelques jours plus tôt son intention d’autoriser les citoyens australiens vaccinés et les résidents permanents à voyager à l’étranger à partir de novembre pour la première fois depuis mars 2020.

Selon l’agence de presse AP, les restrictions de voyage sévères imposées par le gouvernement ont contraint la plupart des Australiens à rester chez eux et empêché la plupart des étrangers d’entrer, conduisant le pays à son plus bas niveau d’immigration depuis la Seconde Guerre mondiale. Toujours selon AP, les universités australiennes qui dépendent des frais payés par les étudiants internationaux, ont été particulièrement touchées. Résultat, beaucoup craignent que les étudiants aillent ailleurs s’ils ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire australien.

Le secteur du tourisme représentait, avant la pandémie, 45 milliards de dollars australiens (33 milliards de dollars) par an, selon AP. Les opérateurs touristiques, qui souffrent de l’interdiction du tourisme international et des fréquentes restrictions de déplacements internes, s’inquiètent qu’il n’y ait pas plus de détails sur la façon dont les voyages d’agrément reprendront.

Source à l’adresse RT France