Suède : le vaccin Moderna suspendu par «précaution» pour les moins de 30 ans

L’agence suédoise de santé publique a annoncé la suspension à titre préventif du vaccin anti-Covid de Moderna pour les moins de 30 ans en raison d’un risque d’inflammation cardiaque. Le risque, selon elle, demeure minime pour cette tranche d’âge.

La Suède a suspendu le 6 octobre par «précaution» le vaccin anti-Covid de Moderna pour les moins de 30 ans en raison d’un risque d’inflammation cardiaque chez les jeunes. 

Le Danemark et la Norvège ont eux aussi clarifié l’emploi du vaccin Spikevax, le nom du vaccin de Moderna, désormais formellement déconseillé pour les moins de 18 ans.

«[L’agence suédoise de santé publique (FHM)] a décidé de mettre en pause l’usage du vaccin Spikevax de Moderna pour tous ceux nés en 1991 et après, par principe de précaution», a-t-elle indiqué dans un communiqué. 

Cette décision est prise «après des signes de risque accru d’effets secondaires comme les inflammations du myocarde et du péricarde», a précisé l’autorité suédoise. Selon l’agence, le risque est plus marqué après la deuxième dose et chez les sujets masculins. «Mais le risque d’être atteint est minime, c’est un effet secondaire très rare», souligne-t-elle.

L’AEM avait étendu en juillet son autorisation du vaccin Moderna aux 12-17 ans.

«La myocardite et la péricardite disparaissent souvent d’elles-mêmes, sans causer de problèmes durables, mais les symptômes doivent être évalués par un médecin», poursuit l’agence.

En Suède, environ 81 000 personnes de moins de 30 ans ont reçu une première dose de Moderna, et pas la deuxième. Au Danemark voisin, le programme vaccinal pour les 12-17 ans ne proposait déjà que le Comirnaty de Pfizer/BioNTech en raison de données plus nombreuses pour les adolescents sur ce vaccin, une pratique qui va maintenant être formalisée.

En Norvège, l’Institut de santé publique a pour sa part répété sa recommandation de ne vacciner les moins de 18 ans qu’avec le Comirnaty, en raison d’effets secondaires plus forts avec le Moderna, et a aussi invité les hommes de moins de 30 ans à choisir ce vaccin. L’Agence européenne du médicament avait étendu en juillet son autorisation du vaccin Moderna aux 12-17 ans.

Source à l’adresse RT France